Pokémon en folie

-
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Découverte Cinéma] Silvano Agosti.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miore

avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 20
Localisation : Sud-Ouest de Westeros

MessageSujet: [Découverte Cinéma] Silvano Agosti.   Mer 2 Oct - 16:44

(C'est un petit texte que j'ai écrit pour le site de Choualbox, mais vu que c'est un flux continu et pour pas que ça se perde je le met, puis comme ça je vous partage mon expérience ^^)

Wesh les lépreux,

Aujourd'hui c'est une box un peu /csb où j'vais vous parler d'une rencontre que j'ai faite récemment avec un réalisateur Italien lors d'une "soirée spéciale" dans le cinéma du quartier, on a vu deux de ses films, "Quartière" [1987] et "Le secret" [1970]
Alors là je vous entend déjà crier "Ouais mon s'en fout de ton Silvano Agosti, il a quoi de plus qu'un Michael Bay wesh je mange des potatoes" ; ce réalisateur est connu pour être "provocateur" (même si il déteste qu'on le nomme comme ça), quand il fait une scène d'amour, de viol ou qu'il parle gouvernement, il y va franchement ! Et c'est d'ailleurs à cause de ça qu'il est censuré dans son pays, il ne peut diffuser que dans son propre cinéma ou dans des festivals à travers le monde. Il nous a dit que cette censure était très drôle parce que ça lui faisait de la pub, les gens se disent "Hey on va voir du cinéma clandestins ! On est trop des rebelles !" ^^
De plus il les réalise sans sous, juste avec des amis, de grands acteurs lui demandent même de tourner pour lui gratuitement !
C'est un mec putain d'intéressant, qui a 75 ans mais qui en parait 40 ans et 10 dans sa tête.
Bon, passons aux films !

Déjà Quartière : C'est un film vachement intéressant, Silvano nous raconte 4 histoires vrais (représenté par les 4 saisons) qui se sont passé dans son petit quartier de Rome. Ce qui fait tout le charme de ce film c'est que les acteurs ne sont pas des acteurs, mais les personnes qui vont vécus ce qu'elles sont en train de jouer et que le réalisateur les connait (des amis, de la famille...) !
Par exemple, il nous avait raconté que quand il vivait encore à Rome, il prêtait sa voiture à un sans-abris pour qu'il puisse dormir, quand il avait fait part de ça avec sa concierge et raconté l'histoire du SDF (70 ans et n'ayant jamais eu de vrais relations), elle aurait dit "Ce soir, je vais lui donner une nuit d'amour !"
Il a dont eu sa première fois dans la voiture de Silvano avec la concierge de ce dernier ^^
Et on retrouve le SDF dans le film, à jouer son propre rôle ! (La concierge voulait garder son anonymat)
On peut voir 3 autres histoires tout aussi intéressante. (Un couple gay, deux soeurs violées et la vie amoureuse d'un metteur en scène)

Le Secret : Ce film est un sale insulte du gouvernement et au travail.
(Synopsis pris sur Première.fr, ils le résumeront mieux que moi)
L’industriel N.P. a mis au point une machine nommée « le papillon », qui peut recycler les déchets en les transformant en nourriture. Les bénéfices engendrés par cette mécanisation permettront d’offrir aux anciens salariés, dont l'emploi est devenu inutile grâce à l'hyper-industrialisation, une allocation « deux fois plus élevée que leur ancien salaire ».Mais l'Etat contrôle cette industrie et récupère l’invention à des fins de maintien de l’ordre public, faisant de la technologie un outil de soumission du peuple et d’élimination des opposants et des « superflus ». Enlevé, séquestré et soumis à un lavage de cerveau, devenu une sorte de hors-la-loi, N.P. déambule alors en témoin impuissant de la crise profonde qui traverse son pays.
C'est un film qui a crée des débats dans la salle, c'était très intéressant ! Une grosse critique de l'êtat et son emprise et de la vision "Industriel/Employés".

Silvano nous avait partagé une histoire :
Il était à un festival où il montrait quelques-uns de ses films, dans la salle se trouve plusieurs grands producteur de films Italiens.
A la fin de la représentation, l'un deux (très connu) est allé voir Agosti, les larmes aux yeux :
"-Ne me dites pas que vous avez fait ce film avec moins de 3 milliards.
Le réalisateur répond :
-Je l'ai fait avec 3 milliards de sentiments.
Le producteur s'en va et revient un peu plus tard, un chèque à la main :
-Voilà vos 3 milliards, faites le film que vous avez envie de faire
-Mais monsieur, je fais déjà les films que j'ai envie de faire"
Voilà j'ai trouvé ça très beau ^^

Durant les scènes de parlotage, on était partit sur un débat philosophique que je ne vais pas vous partager parce que j'ai déjà assez écrit ^^' (Peut-être sur /g/psychologie si il existe d'ici là) C'était vachement intéressant, il avait de très bons thèmes et idées (peut-être un peu trop originales, ça avait rebuté quelques personnes un peu vieux-jeu dans la salle)

Bref je vais m'arrêter là mais essayez de vous procurer ses films, c'est une expérience très intéressante ^^

P.S : Il est Italien et je le félicite pour avoir parlé en Français durant toute la séance, on oubliait presque qu'il était étranger.


__
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Découverte Cinéma] Silvano Agosti.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une découverte surprenante
» Quizz Le cinéma d'horreur en Image N°4
» ciné cure rare du vieil acteur
» Home cinéma de Manson
» Lollywood, le cinéma pakistanais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon en folie :: Plus... Sur Pokémon :: Divers-
Sauter vers: