Pokémon en folie

-
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 OS (pas poké) Vacances au chalet.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie



Messages : 240
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 29

MessageSujet: OS (pas poké) Vacances au chalet.   Lun 24 Juin - 18:28

Voilà un OS que j'ai fait pour un concours. C'est de la série le destin de Lisa, mais bon je crois qu'il ne s'agit pas d'avoir vu pour comprendre la série, car l'histoire se passe complètement ailleurs et j'explique un peu aussi les rapport entre les persos.

Vacances au chalet

 


-Tiens Lisa, attrape!


 


Yvonne la meilleure amie de Lisa, lui avait lancé une canette de bière. Lisa, qui n’avait pas l’habitude de prendre de l’alcool, se disait que cela ne pouvait pas lui faire de mal après tout. C’était les vacances et elle avait bien l’intention d’en profiter. Elle et sa bande d’amis, dont naturellement Yvonne, mais aussi Mariella, David, Max, Julien et un nouveau au pays, Lucas, avaient décidés de louer un chalet pour fêter la fin des examens. Tous étaient âgés entre 17 et 19 et ans. Ils étaient ravis de passer les  premières journées des vacances ici et prévoyaient des tonnes d’activités, comme de faire du bâteau, des randonnées dans la forêt et surtout de se remplir la panse devant un feu de camp à faire brûler des guimauves.



Lucas ne connaissait pas la bande depuis longtemps, mais l’avait déjà trouvé très sympatique et s’y était facilement intégré. Il venait des Étas-Unis, de la ville de Tree Hill plus précisément. Pourquoi avait-il déménagé si loin? Son père avait été muté à Berlin pour le travail. Lui et sa mère n’avaient pas eu le choix de le suivre. Il n’avait pas encore la majorité, donc il n’avait pas pu décidé  de rester. Il avait même menacé son père qu’à 18 ans il partirait, mais finalement il était resté. Pour une personne en particulier : Lisa. Il en était tombé amoureux, dès qu’il l’avait vu. Il n’allait jamais oublier ce moment. C’était elle la première, qui était allé vers lui.


Passé***



-Hey, salut, tu es nouveau ?


Lucas sortit de ses rêveries et posait le regard sur elle. Déjà, il était foudroyé par le bleu de ses yeux. Il regardait ensuite son visage, qui était selon lui aussi doux que celui d’un ange. Il n’avait jamais vu autant de beauté sur un visage et tant de bonté dans un regard. Jamais il ne pensait que ça lui arriverait un jour. Gêné en constatant qu’il restait là à la regarder sans prononcer un mot. Il lui répondit timidement :



-Salut, oui je viens des États-Unis. Je m’appelle Lucas Scott.



Il lui tendit la main nerveusement.


Lisa était surprise de sa réponse.



-Pour vrai ? En tout cas je trouve que tu as une excellente prononciation allemande!


-Oui, je n’ai pas vraiment eu le choix. Mon père a été muté ici et il voulait que j’apprenne la langue et que je me fasse des amis. Finalement, j’aime bien.



Lisa était enchantée. Elle lui serra la main et l’avait présenté à ses amis qui l’ont tout de suite apprécié, sauf peut-être un peu moins David, qui avait remarqué le regard que ce-dernier portait sur Lisa. David était lui aussi et ce depuis leur jeune âge, amoureux de Lisa. Finalement,  David avait fini par l’apprécier, mais se disait que s’il approchait de Lisa, il allait lui démolir le portrait.


 


********* Retour au présent


 


PAF ! Lucas avait reçu une cannette derrière la tête. Il bondit de sa chaise. David riait.



-Encore dans tes rêveries monsieur l’américain ?


-Non mais t’es malade !


 


Il se frottait douloureusement la tête.  Lucas n’avait pas bronché à la remarque de David. Ce-dernier avait le malin plaisir à l’appeler ainsi. Il ne le prenait pas mal, il savait que c’était pour rigoler. David se leva, voyant que Lucas n’avait pas apprécié le fait de se faire ramaner à la réalité par une canette de bière.



-Allons allons te vexe pas.


-Tu voudrais que je te lance une canette en pleine tronche toi ?


-Allons allons les garçons, ne commencez pas!



Lisa avait parlé. Elle était arrivée dans la pièce avec Yvonne, chacune une caisse de bière dans les mains. Les deux la regardèrent sans rien dire. Lucas était figé. Elle était encore plus belle que d’habitude. Lisa avait senti le regard de Lucas sur elle et fut prise d’un malaise. Lucas qui avait remarqué se retournait vers David pour se trouver une excuse pour partir.



-Je vais aller prendre l’air, avant de lui sauter à la gorge!



Puis il allait prendre l’air. Il allait devant le lac et prit une bouffée d’air.


David sortit et allait vers Lucas.



-J’ai vu le regard que tu as posé sur elle!


-David, je n’ai pas envie de parler de ça avec toi, et surtout pas ici!



David était rouge de colère. Il allait devant lui.



-Tu vas me dire une fois pour toute ce qui se passe! Ça dure depuis trop longtemps!


-Je suis amoureux de Lisa, tu es content! Mais non, de toute façon tu le sais depuis la première fois que tu m’as vu. Tu penses que je ne le sais pas ? Le regard de tueur que tu m’as jeté cette journée  là? À ce moment j’ai su que tu étais aussi amoureux de Lisa!



David ne broncha pas. Lucas poursuivit.



-De toute façon ne t’inquiète pas, elle ne m’aimera jamais! Car tu sais pourquoi? Car elle n’a d’yeux que pour toi! Alors maintenant, laisse-moi tranquille!



Lucas partait plus loin et allait marcher l’histoire d’être seul. David ne sut rien dire et repensait aux paroles qu’il lui avaient dites. Elle aussi était amoureuse de lui ? Il se disait que cela ne se pouvait pas, car il trouvait qu’elle faisait comme si ils n’étaient que de bons amis. Il restait ainsi, pensif. Ce fut à se moment qu’une porte s’ouvrit.



-David, quelque chose ne va pas ?



Il se retournait vers elle. Il avait tant espéré que ça soit  Lisa, mais non. Il sentit le regard de Mariella sur lui, le même regard qu’avait porté Lucas sur Lisa. Le même regard que lui-même portait et qu’il n’avait jamais vu Lisa poser un seul regard sur lui. Il s’avançait et entra.



-Tout va bien merci.



Il avait porté sur Mariella un regard amical. Cette-dernière baissa les yeux déçue.


 


Puis finalement vint le souper. Tous se tenaient devant le feu, sauf Lucas, à faire cuire des saucisses et du pain pour faire des hot-dog. Lisa épiais sans arrêt aux alentours pour voir si Lucas arrivait. Elle s’en voulait. Elle savait qu’il était parti à cause d’elle. Elle avait deviné les sentiments que Lucas avait pour elle, mais était désolée de ne pas pouvoir réaliser son souhait. Elle était amoureuse bien avant que celui-ci n’arrive en Allemagne. Elle aimait David et ce depuis le début. Avec le temps elle avait conclu qu’elle n’aurait jamais de chance à côté de Mariella, qui était dix mille fois plus belle qu’elle et qui était sans cesse collée à David. Elle avait fini par croire que ce-dernier partageait les mêmes sentiements envers Mariella. Elle s’était résolue à laisser-tomber et elle en était bien triste. Cependant, elle ne se doutait pas à quel point elle se trompait. Yvonne qui voulait rompre ce silence pesant eut une idée.



-Si on allait se baigner après souper?


-C’est pas bon de se baigner après manger!



Yvonne regardait Mariella, qui croyait encore à ces histoires.



-Je veux dire pas tout de suite après hein. Mais plus tard.


-Boff, moi je trouve qu’il fait sombre et froid. En plus j’ai encore une pelote de tricot à faire.


-T’as apporté du tricot pour les vacances Lisa? Sérieux, qu’est-ce qu’il y a de si cool la dedans?


-Mais je dois finir le cadeau d’anniversaire pour mon père! Ehh c’est bien le tricot! Parle pas en mal de mon passe temps préféré sinon tu auras l’aiguille ou je pense!



Les gens regardaient Lisa surpris. Elle qui n’avait pas l’habitude de dire ce genre de choses. Tout le monde, même Yvonne éclatèrent de rire.



-Ok c’est bon c’est bon je tiens à garder mon postérieur en état. Fait ce que tu veux, mais moi je vais me baigner.


-Je veux bien venir moi.



Yvonne regardait Max, qui lui fit discrètement un clin d’oeil.


 Les gens discutaient, jusqu’à temps que Lucas finisse par arriver, le visage en sang. Tout le monde criait de terreur. Lisa se levait allait vers lui. Lucas parlait.

-Non ça va, ça va. Ne t’inquiète pas Lisa.


-Mais que s’est-il passé?


-Je suis tombé. Il faisait noir et j’ai fait une chute. Je te jure que je n’ai pas bu et que je ne me suis pas battu.


-Mais il faut te soigner!


-Lisa, je m’occupe de ...


 


Il ne put finir sa phrase que Lisa le traina par le bras jusqu’au chalet. Elle l’amena dans la salle de bain et désinfectait ses blessures avec la trousse de premiers soins. Elle vit aussi qu’il était glacial. Elle lui enleva sa veste de cuir couverte de boue et l’enroulait d’un épais drap bleu pour le réchauffer. Tout ça sans lui laisser le temps de dire quoi que ce soit.



-Merci, tu n’étais pas obligée tu sais.


-Voyons arrête ça! Viens près du feu, ça te fera du bien.



Lucas était surpris. Lisa avait mit de côté ce qui s’était passé plus tôt pour s’occuper de son amie. Il en était reconnaissant. À cet instant il l’avait tellement trouvée attentionnée qu’il avait eu l’envie de l’embrasser. Il ne fit rien. Il ne voulait pas qu’il y aille de malentendu entre eux, son amitié lui était trop précieuse. Les deux s’étaient assis côtes-à-côtes près du feu. Les deux ne disaient rien. Lucas lui, essayait de se remettre de ce qui s’était passé. David, qui n’avait rien manqué à la scène, était jaloux. Mariella qui avait vu quelque chose, décidait d’agir.



-David, je peux te parler?



Il détournait rapidement le regard vers elle. Il redoutait la conversation qu’ils allaient avoir.



-Oui, allons là-bas.



Lisa qui avait vu les deux partir était elle aussi, prise de jalousie. Elle avait entendu Mariella parler avec Yvonne, ces-dernier jours, de son intention à parler à David. Elle sentit un pincement au coeur. Si David avait, lui aussi, les mêmes sentiments pour Mariella ? Elle ne le supporterait pas. Elle partit dans ses pensées, mais fut rapidement ramenée à la réalité, elle et les autres personne présentes, par le ronflement de Julien, qui était tombé par en arrière, un livre à la main, profondément endormi. Celui-ci avait été très évasif ces-derniers jours. Il n’était pas en état. Il était en mal d’amour. Sabrina Hoffman, une fille que Lisa n’avait pas invité, puisqu’elle et tout le monde détesait (sauf julien bien sûr) par son arrogance et sa superficialité, lui avait dit une enième fois qu’il n’aura jamais de chance avec elle, ni même avec aucune autre fille. Lisa avait mal pour son amie. Elle se demandait pourquoi de si méchantes personnes existaient. Avec l’aide de Lucas, ils le transportèrent jusque dans son lit. Lucas savait la douleur que pouvait ressentir face à l’amour non réciproque. Il savait que Lisa aimait David. Il savait que Lisa l’aimait également beaucoup, mais cela lui faisait mal de penser que ce n’était qu’en amitié.  Il sortit de ses pensées par les paroles celle qu’il aimait.



-J’ai tellement de peine pour lui. Il ne mérite pas de se faire traiter comme ça, surtout par cette folle qui ne pense qu’à son nombril.


-Je suis sûr qu’il va trouver quelqu’un de bien un jour.


-J’espère que tu dis vrai. Le voir dans cet état me parait deplus en plus insupportable. Il est mon meilleur ami et je tiens beaucoup à lui. Le seul vrai ami que j’ai depuis longtemps. Notre amitié la plus forte que je n’ai jamais vécue, il n’y a jamais eu de contraintes entre nous, aucun malentendu et quand on se querellait ça ne durait jamais longtemps. Je me souviens une fois qu’il avait volé un tapis de Dora l’exploratrice pour me faire plaisir. Ne rit pas ! On avait cinq ans, quoi, mais Julien s’était fait grondé par son père. Je l’entend encore dire de sa voix d’enfant au marchand « Désolé monsieur d’avoir volé le tapis de Dora, je ne recommencerai plus! »



Lisa riait, mais une larme lui coulait sur la joue. Lucas vint près d’elle et voulut la réconforter.



-Eh, tu sais, je suis sûr que Julien va réussir à s’en sortir, car tu es là. Car tu es pour lui une amie exceptionnelle. Je le sais, parce que Julien, m’a souvent parlé de toi.


Lisa le regardait, curieuse.


-Comment ça ?


-Tu as été triste, comme lui toi aussi.


Lucas trouvait qu’il en avait peut-être trop dit. Lisa essuyait ses yeux.


-Il t’a parlé de... mes sentiments pour David?


-Oui. Il s’inquiétait énormément pour toi. Il a eu peur de te trahir, mais c’était trop difficile de porter ces inquiétudes, donc il s’est confié à moi. Ne t’inquiète pas. J’étais au courant aussi. Je le suis depuis le début.


-Comment tu sais?


-Ton regard ne trompe pas non plus.



Lisa baissait les yeux.


-Excuse-moi, je sais que tu as des sentiments pour moi. Je ne veux pas te faire de mal.


-Oh je le sais. Ne t’inquiète pas.



Elle regardait Julien, puis Lucas. Ses larmes s’embuèrent de larmes de nouveau.



-Je ne veux pas vous perdre!



Puis elle se jeta dans les bras de se dernier. Il la serra de toutes ses forces, car il se disait que ça serait peut-être l’unique fois qu’il le ferait. Il savait aussi qu’elle avait besoin de réconfort. Lisa un peu gênée de cette étreinte se retira et le remercia. Avant que Lucas ne dise quoi que ce soit, une voix se fit attendre.



-Alors on prend du bon temps!



Les deux se retournèrent surpris. David se tenait là et était de fort mauvaise humeur. Lucas répondit instinctivement.



-David, ce n’est pas ce que  tu crois!


-Ah bon? Dès que j’ai le dos tourné, tu joues les Don Juan ?



Lisa ne comprenait pas ce qui se passait. Était-ce le fait de les voir s’enlacer qui le mettait dans cet état? Cependant, Lisa était sûr d’une chose.



-Ce n’est pas le moment ni l’endroit de régler vos comptes! Julien ne va pas bien ces temps-ci et il ne faut pas en plus qu’il soit réveillé par vos disputes!


-Tu as raison ! Toi ! –Il pointait Lucas- Je t’attends en bas!



Puis il dévalla les marches. Par tout ce grabuge, Julien ne fit que se retourner et continait de dormir profondément. Lucas et Lisa descendirent. Il n’y avait pas que David qui était de mauvaise humeur. Elle entra dans sa chambre et vit Yvonne et Mariella. Yvonne, elle tentait de calmer Mariella, qui criait et qui pleurait toutes les larmes de son corps. Dès qu’elle vit Lisa, elle lui hurlait de sortir. Lisa se demandait ce qu’elle avait fait. Mariella lui lançait un regard comme si elle avait avait des couteaux à la place des yeux.



-VA LE DEMANDER À DAVID !



Yvonne fit sortir Lisa, de peur que Mariella ne saute sur sa meilleure amie. Elle luit dit la vérité.



-Mariella s’est fait jeté par David. Elle lui a avoué ses sentiments et lui


il a dit qu’il était amoureux... De toi.



Lisa était stupéfaite.



-David, arrête! Je te jure qu’il ne sait rien passé! Nous n’avons fait que discuter!


-C’est ça, paies –toi ma tête pendant que tu y es!



Un coup de poing se fit entendre. Affolées, Lisa et Yvonne se précipitèrent dehors, voyant David ruer Lucas de coups. Lisa criait.



-ARRÊTEZ!!



Max qui parlait avec un voisin avait  tout entendu. Les deux se précipitèrent pour séparer David de Lucas et David criait de rage.



-LAISSE-MOI ! CECI EST ENTRE MOI ET LUCAS!



Max ne fit pas attention au ton autoritaire de son ami et le tenait fermement.



-Là David tu vas te calmer et aller prendre une bonne douche froide, tu m’entends ? Arrête de faire l’imbécile sinon je vais te balancer dans le lac et cette fois-ci je ne rigole pas!



David finit par se calmer. Lucas lui jeta un regard noir et Lisa n’osait même pas le regarder. Max lâcha David. Celui-ci ouvrit la bouche pour parler à Lisa, mais celle-ci ne lui adressait pas un seul regard, et entra dans le chalet, extrêmement déçue de son comportement. Lucas partit faire un tour, histoire de se calmer. David allait a la chambre de Lisa et cognait à la porte,



-Si c’est toi David, je ne veux pas te parler!


-Lisa, excuse-moi, ouvre! Je dois te parler!


-Si c’est pour me parler de tes sentiments je suis déjà au courant!


-Quoi?


-Va voir Mariella, elle est aussi enragée que toi!!


-Laisse-moi te parler, je t’en prie!!


 


Lisa ouvrit la porte.



-Pour me dire quoi? Pour me dire que tu m’aimes? Après tout ce que j’ai vu, j’ai bien envie de ne plus t’aimer! Comment as-tu pu oser sauter de la sorte sur Lucas! Tu ne sais pas combien il a fait pour moi depuis qu’on le connait! C’est de lui dont j’aurais du tomber amoureuse !


-Tu...-David n’en revenait pas.- Tu es amoureuse de de moi ?


-Ne change pas de sujet!



Il s’approchait de Lisa et essayait de la calmer. Il réussi à mettre son visage entre ses mains puis l’embrassa. Lisa était tellement en colère qu’elle se sépara de lui et le gifla.



-Comment oses-tu! Sors de ma chambre! VA-T-EN !



David partit et s’en voulait vraiment. Il était en colère après Lucas, mais se disait qu’il y était allé trop fort. Maintenant il ne pouvait plus aller en arrière. Lucas finit par revenir. Il monta directement dans sa chambre et ne voulait parler à personne. Tout le monde était dans sa chambre, sauf Yvonne, qui en avait eu la claque de cette journée et qui s’était faufilé en cachette dehors sous sa serviette, vers le lac histoire de se rafraichir. Elle laissa tomber sa serviette sur les cheville, fit une entrée sous l’eau puis resortit en sortant un soupir de satisfaction. Elle nageait quelques temps comme ça.



-Je peux me joindre à toi?


Elle sursauta et se retournait.


-Max tu m’as fait peur. Bien sûr, entre ce n’est pas moi qui vait t’en empêcher.


Elle vit que ce-dernier était comme elle, nu. Cela l’excitait au plus haut point. Il entra dans l’eau et vint près d’elle. Les deux jouèrent un moment à s’arroser et finalement se rapprochaient de plus en plus dangeureusement l’un de l’autre puis s’embrassèrent avec passion. Les deux se laissèrent aller au plaisir. Après qu’ils eurent fini, ils entrèrent au chalet. Max boudait.



-Tu es sûre que je ne peux pas dormir avec toi?


-Idiot, tu sais bien que je dors avec Lisa!


-Oh..


-Bientôt chéri, bientôt.



Tous les deux s’embrassèrent puis un bruit se fit entendre. Une voix endormie et à peine reconnaissable, en colère marmonait.



-C’est quoi encore ce foutu boucan!


Yvonne se décolla de Max, de peur que quelqu’un ne descende. Elle allait voir a la fenêtre.


-Oh, je crois que c’est les voisins qui ont eu une panne. Un fusible a du sauté.



Plus rien. Yvonne embrassa Max qui se sépara d’elle avec peine et montant dans la chambre, qu’il partagait avec Julien.



Lendemain matin



Lisa se réveilla tant bien que mal. Elle avait mal dormi et se faisait sans cesse réveiller à cause de la toux d’Yvonne. Lisa s’assit sur le lit et vit Yvonne à côté, qui grelottait.



-Salut Lisa, bien dormi? ATCHOUM ! Je crois que c’était une mauvaise idée de se baigner nue dans le lac..


-Yvonne t’es folle? Tu sais bien que c’est bien plus froid le soir !



Elle se leva, allait dans la garde robe et pris une couverture et l’enroula autour de son amie. Yvonne la regardait.



-Lisa, toujours prête à être là pour ses amis.


-Mais voyons! Tu es ma meilleure amie! C’est normal! Et pour répondre à ta question, j’ai très mal dormi! Avec tout ce qui s’est passé hier et en plus toi qui n’arrête pas de tousser et de te moucher c’est pas facile de trouver le sommeil.


-Ok c’est bon. Au fait hier... J’ai couché avec Max. Dans le lac.


-Yvonne!  Tu t’es protégée?


-Je prends la pillule, alors relaxe!


-Oui mais tu sais, c’est 95% fonctionel.


-Oui, quand même 95% hein.


-Bon bon. –Lisa sourit.- Vous vous aimez ?


-Oui ! –Yvonne avait des étoiles dans les yeux.- Je crois que c’est l’homme de ma vie.


-Je suis contente pour toi.


-Et toi tu devras parler à David.


-Oh ne commence pas! Je ne veux plus lui parler!


-Lisa...


-C’est un goujat ! Tu as vu comment il a traité Lucas?


-Oui, mais il reste que tu l’aimes encore.


-Non!


-Lisa...


-Ok ok.. Oui.



Elle soupirait.



-Mais aujourd’hui je ne veux pas le voir!


-Mais tu me promets de lui parler hein?


-Oui oui patron.



Les deux riaient. Elle se levaient.  Ils déjeunèrent puis les garçons descendirent et la tension se sentait. Julien eut une de ces idées.



-Et si on parait en randonnée tous ? Je veux me changer les idées. Et ça peut le faire aussi pour vous je pense. N’est-ce –pas ?



Tout le monde (sauf Mariella qui était enfermée dans sa chambre) se retournait vers Julien qui n’avait presque pas parlé du séjour. Il allait nettement mieux. Il avait beaucoup parlé à Lisa quand il avait vu que celle-ci n’arrivait pas à dormir. Les deux s’étaient retrouvés comme avant et c’était grâce à elle qu’il était de bonne humeur ce matin.



-Bonne idée criait Yvonne et Max en même temps.



Julien vit que cela n’enchantait pas vraiment David et Lucas, puisque ces derniers étaient encore en colère après l’autre. Julien pour motiver la troupe se leva.



-Je propose pour rendre l’activité plus intéressante : –Il voulait attirer l’attention de tous et aussi pour ne pas que Lucas et David se jettent mutuellement dessus-


-De faire des équipes de deux et de faire une randonnée chacun se son côté et ceux qui prennent les plus belles photos gagnent –Il tendit un billet de 50 euros- ça que j’ai trouvé en dessous de la craque du divan ce matin. C’est à quelqu’un? Tout le monde dit que non et se demandait ce que ça faisait là.


- WOUAW quel prix.


-Hey, Max ! Tu peux être disqualifié tout de suite!
-Ok j'arrête
Bon. Vu que vous êtes cinq, car Mariella n’a pas l’air de vouloir venir...



À ce même moment elle entra en trombe dans la cuisine.



-Quoi moi, je viens! Et je le dis tout de suite, je me met avec David!



David ne voulait pas vraiment et regardait Lisa. Mariella jeta un regard noir à Lisa et à David. Lisa leur renvoyait leur regard.



-Moi je me mets avec Lucas!



David étouffa un cri. Il était enragé. Lisa n’allait pas se laisser faire. Lucas n’eut pas vraiment le choix. Yvonne se mettait évidemment avec Max. Donc les équipes étaient complètes. Julien lui, allait arbitrer.



-Je vais décider les équipes qui ont les plus belles photos. Oui j’ai penser aux appareils. Au cas ou on ferait des photos folles, j’en ai apporté plusieurs au cas qu’on en manque, mais je vois que ça n’a pas été la joie à ça. –tout le monde jeta un regard noir à Julien-. Ok ok ça va, je me tais.



Il sortit trois appareils de son sac. Les donna et donnait le signal de départ.



-Vous allez par différent chemin. Il y a en plus trois zone ou on peut faire des randonnée. J’ai pris soin de mettre des couleur de chemin. Le bleu, le vert et le rouge.  Bien sûr j’avais prévu de faire une activité comme ça en fait. Enfin j’ai fait ça ce matin en me levant. J’ai mis les couleurs. Bref, donc Lisa et Lucas, vous prenez le vert, Mariella et David le bleu et Yvonne et Max, le rouge.



Allez c’est parti! Les équipes partaient en courrant.



-Au fait c’est pas une course... Bref, sont déjà partis.. Alors moi ben. J’ai le chalet à moiiiii !!!



Il s’écrasait et piquait un somme.



Les équipes faisaient leur trajet sans encombres (ou presque). On arrivait à entendre Mariella pleurer et parler à David et le supplier de l’aimer, évidemment ça ne marchait pas comme ça. Il disait a mariella de se calmer, qu’elle serait toujours son amie et rien ne faisait. Cela finissait par un hurelement de Mariella, puis sa voix s’éloignait pour aller claquer la porte du chalet. Pauvre Julien! Yvonne et Max, quant à eux, prirent quelque photos mais finissaient rapidement par délaisser les photos et finalement, s’envoyaient en l’air dans les buissons. Lucas et Lisa, prenaient des photos et parlaient. Les deux s’étaient calmés depuis hier. Ils parlaient de tout et de rien.



-Au fait Lucas?


-Oui ?


-Je suis désolée pour ce qui s’est passé hier. Je m’en veux terriblement.


-Ce n’est pas de ta faute. David à pété un câble. Il était jaloux, alors, ça a été la goutte qui a fait déborder le vase, et tu sais bien que parfois il a de la misère à se contrôler avec ceux qui tournent autour de toi.


-Tu savais qu’il était amoureux de moi?


-Oui. Je l’ai su quand je l’ai vu pour la première fois il me jetait le regard « Pas touche sinon je t’éclate »


-Pourquoi tu m’en a pas parlé?


-Tu m’aurais cru? Tu n’avais pas l’air de savoir qu’il s’était entiché de toi. Te connaissant  tu aurais dit que c’est pas vrai.. Et je ne voulais pas que tu penses que je te faisant de faux espoirs face à lui.


-Oui je comprend.



Lucas lui souriait. Il était triste de ne pas être celui qu’elle voulait, mais était content d’être un grand ami.



-Pop pop pokaaa !!!


-AHHH !



Lisa sauta dans les bras de Lucas. Lucas la regardait amusé, mais trouvait cela étrange.



-Qu’est-ce qu’une poule fait ici ?


-Une poule?



Lisa descendit de ses bras, gênée.



-Henriette ? Henrieeeetttteeee !!!!



Les cris d’un homme suivirent. Il vit les deux personnes.



-Oh vous avez  trouvé ma poule! Merci! Ça fait deux jours que je la cherche sans relâche! Je suis bien content de la voir vivante.


-Oh mais de rien –Dit Lucas- C’est elle qui nous a trouvé je pense. –En jetant un regard amusé à Lisa qui lui jeta un regard noir.-



Lisa le questionna.



-Que faites-vous avec une poule, si ce n’est pas indiscret ? Vous savez, c’est dangereux de la perdre en pleine forêt.


-Oui je sais, nous déménageons. Nous avons un poulailler depuis peu et l’endroit est peu propice. Je voulais la trouver avant de partir! Ma petite Henriette m’aurait manqué. Sur ce je dois partir. Merci encore!


-Attendez! Monsieur, pouvons nous prendre une photo de Henriette? Enfin si vous voulez aussi poser avec votre poule, c’est pour un concours de plus belles photos. (Lucas)



-Oh mais oui avec joie!!! Henriette va peut-être se trouver à la une!!! Ouuuah.


-Euh, ok. (Lisa)



Ils prirent les photos saluèrent le gentilhomme et partirent. Ils arrivèrent au chalet ensuite. À leur arrivée, les deux équipes étaient déjà là. Mariella était enfermée on ne sait ou, David était assis les brois croisé et Yvonne et Max avaient quelques broussailles dans les cheveux. On passant aux photos. Julien vit celle de David.



-Bah, on voit juste la photo de tes pieds!


-Ben je suis nul à ça et c’est pour montrer que j’ai fait un effort.



Ensuite Yvonne et Max. Julien ne vit que 4 ou 5 jolies photos et leva ensuite le regard vers eux.



-À en croire les photos et votre allure, je pense que c’est pas juste ça que vous avez fait.



Yvonne était toute rouge. Et pour enlelver le malaise Max se dévoila.



-J’aime Yvonne, elle m’aime.



Puis il l’embrassa devant tout le monde. Tout le monde (sauf David qui était grincheux) était attendri.



Puis Lucas et Lisa qui avaient pris des tonnes de superbes photos et pour finir :



-Un monsieur avec sa poule ?


-Monsieur et sa poule Henriette! Imaginez-vous qu’on est tombé sur une poule égarée. Si si, en pleine forêt. (Lisa)


-Ah ah ah monsieur Séguin ! (Max)


-Monsieur Séguin c’est une chèvre, imbécile! (Yvonne)



Tout le monde se mit à rire et même David l’avait trouvé bien drôle.



-Sacré Max! (David)


-Ah tu as retrouvé le langage de l’homme  moderne?


-Tu parles de quoi là ?


-J’parle que tu n’es plus primitif.



David donna un coup sur l’épaule de Max.



-Ok ok c’est bon.


-Bon c’est pas tout mais faut dire les gagnants. (Julien)


-Ben là on sait c’est qui (Yvonne)


-Luuuucas et Liiisa !!! Tenez tenez. Après ça pour vous le partager c’est vous qui gérez.



Le billet allait dans les mains de Lucas.



-Lisa, tu peux le garder.


-Non non, tu as été super ces derniers jours alors garde-le ^^ -Puis elle murmurait- Je dois parler à David.


-D’accord.


 


Lisa vint près de David qui parlait avec Max de son nouveau couple ave Yvonne et qu’il était content pour lui.



-David je peux te parler?


David se retournait.


-Oui, bien sûr.



Ils s’en allaient tous les deux dehors. Lisa commençait à parler.



-Je n’ai pas aimé ce qui s’est passé hier.


-Je sais je m’excuse.


-Mais je regrette ce que je t’ai dit par après. Car c’est faux. Je t’aime toujours et je veux être avec toi. Mais je veux que tu me promettes de changer. Que tu ne feras plus jamais ça. Promis?



David lui souriait. Il savait qu’ils étaient les deux, dès le départ, des contraires. Cependant, il ferait tout pour la rendre heureuse et prêt à tout pour changer. David s’approchait d’elle, déposa ses lèvres sur les siennes et l’ embrassa. Lisa répondit au baiser et ils l’approfondirent de plus en plus. Un nouveau couple était né.  Tout le monde sortait dehors, sauf Mariella et Lucas, qui pour le moment n’en avait pas le courage et était attendrit par la formation du couple. Lucas et David avaient fini par se réconcilier ainsi que Mariella et Lisa. Pour finir, Julien avait trouvé la perle, Hannah qui fut son plus grand bonheur. Mariella et Lucas finirent par s’apprécier et devinrent de très bons amis et finirent après quelques temps, de devenir un couple. Lucas, pour Lisa était considéré avec Julien comme ses meilleurs amis. Tandis que David, elle savait depuis le début, qu’il était et serait toujours l’homme de ses rêves.



Enfin de compte, ce fut des journées merveilleuses , où des couples et des amitiés se sont formés.


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
OS (pas poké) Vacances au chalet.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pokérus : explications, conseils, utilité ...
» Cartes Pokémon Shinys (TCG)
» Faire du cosplay pokémon selon SES envies !
» Noel de Chalet des Pérelles
» Un petit pokémon perdu [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon en folie :: Pokemons :: Productions de Fan :: Fan fics-
Sauter vers: