Pokémon en folie

-
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petite histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
docrazy

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 23/07/2012
Age : 25
Localisation : Dans une broyeuse à Piou

MessageSujet: Petite histoire   Mar 23 Avr - 21:33

Au lieu de créer un nouveau sujet, j'édite l'ancien, car j'ai plein d'histoire à poser, je décide de les poster dans le même sujet ! Celui-ci devait être une série d'ailleurs, mais au final il se terminera en OC. Voilà, j'éwpére qu'elle vous plairont autant que moi je me FIS chier a les écrire sur u e tablette x)

Dream Life

Quand nous rêvons, un nouveau monde s'ouvre à nous. Mais une fois réveillé, il disparait. Mais le monde dont ont à rêvé, est-il conscient de son existence, et si on était nous mêmeun rêve


Un jeune homme est allongé sur la pelouse du parc, regardant un ciel blanc dont une lampe géante fait office de soleil. Le jeune garçon porte un Bonet en forme de bulle, cheveux bleu en bataille, il à un air innocent, il a un look de skateur.Son nom est Bulle, 17 ans, 1m50 plutôt chétif, il lève la tête en voyant son pote arrivé.

Dé, le pote en question, 18 ans, 1m70, habillé en costard mal arrangé, il à les cheveux court et blanc, il porte des lunettes rectangulaire et un point noir sur le front.

Bulle : Salut Dé, sa va ?
Dé : Toujours, j'écris toujours mon livre sur la théorie de la vie...
Bulle : Heu, encore ton délire ?
Dé : Mon cher Bulle, à tu parfois, des sentiments de déjà vu ?
Bulle : heu oui, pourquoi ?
Dé : et quand tu rêve, tu refait souvent le même ?
Bulle : S peut arriver...
Dé : Et bah j'ai une certaine théorie, et si ont était nous même un rêve, imagine, qu'on est dans le rêve de quelqu'un et une fois réveillé, on vas finir par disparaitre.
Bulle : C'est bête ce que tu dis, on le saurai non ?
Dé : Pas forcément, quand on rêve on ne s'en aperçoit pas forcément, les songes nous forces sûrement à penser que le monde où on rêve est réelle. D'ailleurs, je suis peut être entrain de rêver, je vais me réveiller et jjetu vas disparaître.
Bulle se lève brusquement , pris de panique par les paroles de son ami.

Bulle : Arrête tes bêtises, notre monde, le ciel, nos pouvoir sont réelle !
Dé : C'est vrai, tuu t'appelle Bulle, et tu peus faire apparaitre des bulles.
Bulle confirma son pouvoir en faisant sortir des bulles de ces narines.
Dé : quand à moi, tous est dans les dés.
Il sortie un dé de sa poche et la jette sur le sol. Le 1 sortie, laissant un sourire sur le visage de Dé.
Dé: Mon chiffre porte bonheur.
Bulle : la chance est avec nous !
Dé: non, que pour moi !

Soudain, une jeune femme complètement nu courut jusqu'au garçons, Bulle ne put s'empêcher de sagnner des bulles de sang par ces narines, tandis que Dé lança un petit sourire.
Dé : Cool, je me la fait.
Bulle : T'es pas sérieux...

Jeune femme en détresse : Au secours, un pervers veux me violer.
Dé : Sa doit être moi !
JFD : Heeeein ?
Bulle : Dé, tu abuses pas un peu ? Je crois qu'il parlait de lui !tiens, j'ai une impression de déjà vu

Un étrange clown portant un masque de singe blanc, et un chapeau à clochette approche d'eux, il tenait une banane à chaque main et est habillé d'un manteau jaune, le nez du masque est un gros nez rouge. Il parle avec une voix robotisée. Son nom est...
Je suis Banane, cette fille, est à moi !
Bulle était inquiet sur la personnalités de ce clown, qu'est qu'il voulait faire de la fille avec ces deux bananes, Dé poussa un petit ricanement, tandis qu'il surprend la jeune femme murmurer des mo s.

Bulle : Je... je vais pas vous laissez faire ! Bulle shot !
Bulles invoqua une bulle de son nez et la lança sur le singe, ce dernier pointé alors l'une de ces bananes comme pistolet et l'écrase, la peau s'ouvre et la banane fonça dans la bouche de Bulle, ce dernier tomba à la reverse, tandis que la jeune femme s'accrocha à Dé en hurlant ce qu'elle marmonnait.
JFD : C n'est qu'un mauvais, je vais me réveillez, je vous en supplie !
Dé: ... oups j'avais raison!
Le monde commence alors à disparaitre sous les yeux des héros, le record se déchirait, Bulles, pris de paniquue s'accrocha à son amie enn pleurant.
Bulle : Non arrête, sans DC, je veux pas mourir !
Dé : Tant pis !
Bulle : Pourquoi es ce qu'il faut que tu prennent tous bien dans de tel situation ? Ouiiiiiin


La jeune femme se réveille, bercé par les rayons du soleil, elle se réveilla en douceur, malgré ces mauvais rêve. 1m62, 18 ans vit en appartement elle est rousse et est plutôt mignon. Elle posa sa main sur le visage d'un homme qui se trouvait à ces côté, elle lui tripotait le visage pour savoir qui c'était, mains se rappelle qu'elle é tait seul. Momo, la jeu une fille, se trouvait nez à nez avec Dé, elle quitta son lit en suursautant et trébucha sur un certain Bulle, avahie sur le sol.
Le bruit réveille Dé, qui, surpris par ce réveil, il regarde le ciel bleu et quelque sorte de coton volant, ainsi qu'une boule de feu qui éclairait ce monde bien étrange.

Dé : ha oui, j'ai bien de la chance !

__
Il existe deux choses qui va jusqu'à l'infini :

L'univers... et la connerie humaine !


Albert Heinstein !


Dernière édition par docrazy le Sam 11 Mai - 20:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FuuroBikini

avatar

Messages : 1698
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 103
Localisation : No Life Land

MessageSujet: Re: Petite histoire   Mer 24 Avr - 13:58

Pas mal c'est original, hâte de lire la suite.

__

Cadeaux !!!!
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Bikini and girls are my satisfaction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
natsudragneel



Messages : 1956
Date d'inscription : 08/03/2012
Age : 25
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Petite histoire   Dim 28 Avr - 23:01

comme kev l'a dit côté originalité on est servi
les persos sont intéressants j'ai hâte de voir comment tu vas les développer
hâte de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilthara

avatar

Messages : 4168
Date d'inscription : 05/03/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Petite histoire   Ven 3 Mai - 7:57

Jeune femme en détresse : Au secours, un pervers veux me violer.
Dé : Sa doit être moi !

Mdr !
Oui, j'adore l'idée~
C'est vrai que, quand j'étais petite je me demandait si le monde dans lequel je vivais n'était qu'un rêve...
Bref, hâte de lire la suite !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
docrazy

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 23/07/2012
Age : 25
Localisation : Dans une broyeuse à Piou

MessageSujet: Re: Petite histoire   Sam 11 Mai - 21:46

Comme je l'ai édité au dessus, née convertie cette histoire en OC, je poste raï sur ce sujet de petites histoires qui me passeront par la tête.

OC sur fairy rails ATTENTIO. SPOILERS !!! CETTE HISTOIRE SE TROUVE APRÈS EDOLAS !

2 ans de séparation, retour d'un amour perdu.

Magnolia, ville de Fiore où se trouve l'une des plus grandes guildes de mages, fairy rails. Cette dernière abrite plusieurs mages de renom. L'un d'eux, Natsu Dragneel utilisant la magie du Dragon Slayers est assis en pleine prairie. Seul il attendais quelqu'un, face à une petit cabane fait de branche et de feuillage, en forme de dôme. Cet endroit le remplie de nostalgie. c'est ici, durant son enfance, qu'il passant la plupart de son temps avec son amie d'enfance, Lisana.

jeune fille au cheveux blanc et court au visage angélique, elle est la sœur de Mirajane et Elfman, membre de la guilde. Auparavant, elle a aidé Natsu à s'occuper de l'œuf de Happy. Depuis, Natsu et Lisana furent proche. Jusqu'à l'accident d'il y a deux ans, Lisana périt durant une mission de rang S.

Il y a 2 ans. Natsu se rappel de sa conversation avec la jeune fille, jaloux qu'elle parte en mission S avant elle. Il lui enn voulais, tout sa parce que sa grande soeur Mira est de rang S. Mais plus que de la jalousie, il est inquiet pour elle, Sa grande sœur est forte cette, mais Elfman est empoté et il contrôlait mal son pouvoir. Son amie, elle semble si fragile qu'il souhaitait la protéger à tout prix, mais sans vouloir le montrer. Ce sentiment le gênait plus qu'autre chose, il repense à la demande de Lisana à l'époque où ils couvaient ensemble l'œuf de Happy.

"Quand on sera plus grand, tu voudras bien qu'on se mari ?

Question qui fit démarrer le jeune homme au quart de tour! Même si c'est une petit blague de la part de la jeune fille.

Tandis que Natsu commence à bouder, le trio prirent leur départ, à ce moment là, Lisana s'adressait une dernière fois au jeune homme.
-Si jamais il m'arrive quoi que ce sois, tu viendras me sauver, promis ?
Natsu accepta volontiers, mais espérait quand même que rien n'arrive. C'est pourtant ce qui arriva.

Après avoir appris la mort de Lisana, Natsu s'en voulais horriblement,ne pouvant tenir sa promesse, puisque son amie avait disparut, sans laisser de corps. Si seulement il le savait, il aurait avouer ces sentiment pour elle.


Mais 2 ans sont passé, et le miracle à eux lieu. Natsu retrouve Lisana après son voyage à Edolas, cette dernière s'est retrouvédans ce monde suite à un Anima, le lendemain dé ces retrouvailles, Natsu décide de la voir seul, laissant Happy embêter Lucy. Depuis son retour, Natsu n'en le temps de lui parler. Le temps de repenser à tous ça, Lisana arriva. Natsu se reléve , émue il ne peux s'empêcher de sourire.

Lisana: Natsu, tu es là !

Natsu: Lisana, JD t'tattendais !

Lisana: alors comme sa, tu voulais qu'on se voie seul à seul... une déclaration à me faire ? Dit elle d'un ton moqueur.

Natsu : Quoi ? Heu non non non. Je me disais juste pourquoi pas se revoir ici, comme au bon vieux temps ?

Lisana: c'est vrai, dit elle en soupirant, glissant légèrement sa main dans ces cheveux, et baissa la tête timidement.

Un long silence pesa sur les deux jeunes, Natsu, légèrement embarrassé se gratte la tête quand il sentie l'orage arriver. La pluie tomba quand Natsu pris la main de Lisana pour la mettre sous leur abri fétiche. Ils se regardèrent en lançant un petit rire l'un à l'autre, avant que le silence repesait l'un sur l'autre. Lisana décida de briser ce silence.

Lisana: Dis moi, Tu as fait équipe avec Lucy, comment sa se passe ?

Natsu: Bien, on forme une bonne équipe, on la charrie un peu, on s'incruste chez elle, on se marre bien !

Lisana : je vois, elle a l'air plus gentils que sa version d'Edo, vous avez dut vivre de sacrée aventure !

Natsu: bien sur, si tu veux les connaitre, lis son futur roman !

Lisana: Elle écrit un roman ! Génial, sauf que...

Lisana prit la main de Natsu, ce dernier rougit et commençait à s'agiter... mains ne lâchait pas la main de Lisana pour autant. Lisana regarde soin ami avec plein d'espérance, d'un sourire radieux elle lui demanda enfin ce qu'elle a sur le cœur.

Lisana: J'aimerai que tu raconte t'es aventures Natsu, après, je te parleraii des miennes.

Natsu soupira, il sentait qu'elle a un truc sur le cœur, mais c'était mieuux comme sa, après 2 ans de séparations, Natsu et Lisana décide d'attendre, de dévoiler leur sentiments, le moment venue, mais plus jamais, il ne se sépareront. Cette promesse,Natsu la tiendra qu'elle que soit le danger, c'est uneccertitude.

__
Il existe deux choses qui va jusqu'à l'infini :

L'univers... et la connerie humaine !


Albert Heinstein !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
natsudragneel



Messages : 1956
Date d'inscription : 08/03/2012
Age : 25
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Petite histoire   Lun 13 Mai - 18:27

J'adore ton os Very Happy
L'idée de départ et la romance sont bien trouvés
C'est dommage que ça ne soit pas arrivé comme ça
hâte de lire une nouvelle os
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
docrazy

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 23/07/2012
Age : 25
Localisation : Dans une broyeuse à Piou

MessageSujet: Re: Petite histoire   Dim 19 Mai - 20:52

Petit OC qui sert de test, si l'idée plait je pourrais l'adapter ^^ toute ressemblance à une autre parodie de Harry Potter es une pure coïncidence, vous inquiétez pas les jeunes, pas de scène hot.

Un triporteur, à l'école des pervers !

Dans une ville en Bretagne, un jeune de 14 ans débutant sa puberté visitait les rayons sous vêtements d'un supermarché, d'un pas discret, il regardait en douce les petites culottes ainsi que les caleçon... son nom ? Larry Jotter Ce dernier vie chez son oncle et dors dans la cave où il se fait souvent prendre en photo avec des cosplay de héros de manga. Il continue d'avancer, quand il tomba nez à nez avec un sorte de géant mal rasée et habillé comme un clochard, il se balade avec une grosse canne.

Il s'adresse au jeune homme d'une voix dure.
-Larry Potter, n'était sur que je te trouverai ici.
- Que, qui est vous ? Répondu le jeune binoclard d'une voix tremblante.
- Je suis Grabear, on me surnomme gros nounours !
-es te vous un pédopohil ?
- Noon, contrairement à mon cousin je préfère LS majeurs... sache que dans notre monde, la pédophilie et zoophilie est très mal vu.
- Notre monde ?
- Oui, laisse moi donc te montrer...

Le géant souleva la jupe d'une passante d'un coup de canne, cette dernière fut gênée et regarde Grabear d'un œil dégouter.
- Ho, pardon, j'ai pas fait exprès.
- Heu''' ça va aller...

La jeune femme continue sa route, assez gênée, Larry observais la scène sans comprendre.

-Tu comprend maintenant ? Nous agissont en toute discrétion, car nous somme mal vu par la société et tu es pareil...
- Comment ça ?Je serai quoi au juste ?
- Tu es un pervers Larry.
- Je suis un quoi ?
- Un pervers, mais tu as du remarquer quelque détails qui te ferais comprendre ça... comme, mater les sous vêtements, ou les jolie filles. Tu te rappelle de la couleur de la petite culotte de la jeune fille ?
-noir avec un éclair jaune dessus ?
-Exact !
-Bon d'accord, je l'admet, mais sa explique pas vos intention envers moi...
-Je souhaite t'emmener dans une école. Bonibard, là,bas on forme l'élite des pervers, pour aider les jeunes à survivre dans la société.
-Je peux pas, mon oncle ne seras pas d'accord.
-Ton oncle à été envoyé en prison, il y à un instant...
-Cool alors, fini les photos de moi à poil annuel ! On y va ?

Sans plus attendre, les deux pervers se retrouve dans un bar à strip-tease.
- Qu'est qu'on fait là ? Se demande le jeune homme en observant les danseuse.
-C'est un lieu où tout pervers se rassemble...
-J'ai une question sinon... comment vous me connaissez ?
-Tu es célèbre car tu es le garçon qui à survécu.
-Vous voulez parlez, de lors de cette accident qui à tuez mes parents ?
-Oui, on raconte que t'es parents sont mort dans une séance sadomazochistd qui a mal tourné... mais en réalité, quelqu'un se trouve dernière tous ça !
Le cœur de Larry ne fit qu'un tour, savoir qu'un individus sois responsable de la mort de ces parents, il désire tout savoir à tout pris.

-qui es-ce ?
-ho, on ne prononce pas son nom.
-pourquoi, il est si terrifiant que sa ?
-non, personne ne le connait, on sait juste que c'est le pire des pervers, on raconte qu'il à en des rapport avec des n'importe qui, comme des enfants, animaux, arbres et même des trou de taupe... mais le pire, c'est qu'il est necrophile !
-C'est un monstre. Comment j'ai ut lui échapper ?
- il n'y a qu'un explication possible et logique à ça... il t'as oublier.
-l'ordure, mais moi je l'oublierai pas !
-si tu veux, mais d'abord, changeons de scène, l'auteur veux pas y passer la soirée.

Bienvunue à Bonibard!
- Quoi ? Et le chemin de la raie, la voie 95D ?
Un jeune homme au cheveux roux, dévorant des yeux des magazines porno qui s'étend tout le long de la table, s'adresse à Larry d'un ton sévère.
-tais toi et mange, on est dans la scène du banquet tu as été sélectionné chez les lions en peluches et échappé au hermines fée, tortue génial et la pire, l'ours baveux...
-Cette histoire va légèrement trop vite...
-normal, c'est un OC ! Tirns, voilà le directeur.

Un nain barbu complètement à poil, s'avançais sur son siège et lança un discours de bienvenue.
-Bonjour !
La salle resta silencieuse et attendais la suite du discours, surpris de la tenue du directeur, même si ils en attendais pas moins de lui.
-Que la lecture commence !
Les élèves regardent alors les magazines bien entreposé sur la table, puis regardent le directeur avant de hurler leur déception en chœur.
- C'est tout ? Et on mange quoi ?

Bien étrange école pour Larry, mais, c'était pour lui, le début d'une nouvelle aventure et de nouvelle rencontre... en passant de cours de déshabillage du prof froc, de matage de la prof matte monunpiéce. Et cours d'allusion perverse du prof docrazy...

__
Il existe deux choses qui va jusqu'à l'infini :

L'univers... et la connerie humaine !


Albert Heinstein !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
natsudragneel



Messages : 1956
Date d'inscription : 08/03/2012
Age : 25
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Petite histoire   Dim 19 Mai - 22:02

excellent ton os Very Happy
J'ai ri du début à la fin
L'allusion au monde d'Harry potter est une super idée et ne m'a absolument pas gêné alors que je suis un fan d'Harry potter
j'aimerai bien voir une suite si c'est possible
en tout cas tu as un bon style d'écriture
hâte de lire la suite ou un nouvel os Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
docrazy

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 23/07/2012
Age : 25
Localisation : Dans une broyeuse à Piou

MessageSujet: Re: Petite histoire   Lun 20 Mai - 8:15

Tiens, je pensais l'avoir foiré en le baclant, mais merci, avant ça, je vais le corriger, j'ai la mauvaise manie de ne pas me relire...

__
Il existe deux choses qui va jusqu'à l'infini :

L'univers... et la connerie humaine !


Albert Heinstein !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite histoire drole ou pas
» Petite histoire des colonies françaises
» La petite histoire du forum des Fondus d'Eau Chaude
» Petite histoire du chocolat (09/09)
» une petite histoire ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon en folie :: Pokemons :: Productions de Fan :: Fan fics-
Sauter vers: