Pokémon en folie

-
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [T]L'histoire d'une fée c'est ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hot Juicy Girl

avatar

Messages : 777
Date d'inscription : 05/03/2012
Age : 24
Localisation : Breizh - Farmer World

MessageSujet: [T]L'histoire d'une fée c'est ...   Lun 5 Mar - 19:42

Après la demande Sunshine je vous met toutes les fics que j'ai déjà faite, Bonne lecture ^^

Prologue :

Notre histoire commence dans une ville italienne, et par n'importe laquelle Venise. Plus précisément devant une arène, ne vous y trompez pas, la ville est peut être envahit que d'eau, son arène est spécialisé en type feu. Une dispute faisait rage depuis un moment entre un jeune homme et sa sœur.
Jeune Femme : Pourquoi tu veux partir ?
Jeune Homme : Je te l'ai dit déjà, voir ailleurs, voir le monde, être le meilleur !
JF : Mais tu es le champion de cette arène, tu ne peux pas partir comme ça !
JH : Tu n'as qu'a me remplacer !
JF : Je refuse ! Je n'ai pas autant de talent que toi !
JH : Tu vas très bien y arriver.
JF : Mais tu te fous de moi là ! On te propose par 3 fois le titre de champion du conseil de l'Azura, tu refuses; ensuite 5 fois la place en tant que champion du conseil européen, tu refuses de nouveau. A la place tu préfères partir à l'aventure !
JH : Et alors !! Mariah, tu m'embêtes ! J'ai envie de me mesurer aux meilleurs, avoir de nouveaux pokemons, je ne dit pas que les miens sont nuls, juste en avoir de nouveaux, pouvoir les élever, me surpasser avec eux.
Puis le jeune homme partit suivit d'un Héricendre.
Mariah : Michelangelo !
Michelangelo : Oui ?
Mariah : Fait attention à toi, d'accord ?
Michelangelo : Ça marche.
Puis se dernier partit avec un sac sur le dos et son pokemon sur son épaule.

Chapitre 1 :

Retrouvons Sacha en compagnie du professeur Chen et de sa mère en direction de Unys. Le jeune dresseur étant très impatient d'arrivé. Ce dernier fut le premier dehors à l'atterrissage de l'avion.
??? : Professeur Chen !
Chen : Professeur Keteleeria, comment allez vous ?
Keteleeria : Bien et vous même ?
Chen : Très bien, Sacha je te présente le professeur Keteleeria, brillante chercheuse de la région d'Unys.
Sacha : Enchanté.
Keteleeria : Moi de même. Je vais vous conduire jusqu'à mon laboratoire.
Le trajet ne dura pas plus de 15 minutes. C'est l'assistante du professeur qui vint les accueillir.
Assistante : Professeur, Nico est passé durant votre absence pour venir prendre son nouveau pokemon. Il a choisis Vipélierre. Et vous avez un autre visiteur, il dit s'appeler Michelangelo.
Keteleeria : Vous demande pardon ? Qui m'attend ?
Assistante : Michelangelo.
Keteleeria : Il est où ?
Assistante : Dans le parc en train de nourrir ses pokemons.
Keteleeria : Merci.
Le petit groupe se rendit donc dans le parc où se trouvait le jeune homme.
Keteleeria : Monsieur Michelangelo Venizziano Ferrara !
Ce dernier se retourna et commença à sourire.
Michelangelo : Mademoiselle Francesca Keteleeria.
Puis cette dernière alla faire la bise au jeune homme.
Michelangelo : Comment vas tu ?
Keteleeria : Bien et toi, ainsi que ta sœur ?
Michelangelo : Ça va.
Keteleeria : Que fais tu ici ?
Michelangelo : Je me suit dit qu'avant de partir voyager dans Unys, je passerais te faire un petit coucou.
Keteleeria : C'est gentil. Professeur Chen, Sacha, je vous présente Michelangelo, un très bon ami et un redoutable dresseur. Mais dis moi, tu n'es pas censé t'occuper de l'arène ?
Michelangelo : Mariah s'en occupe, à contre-cœur mais elle s'en occupe.
Keteleeria : Michelangelo est le champion de l'arène de Venise en Italie.
Sacha : Heureux de te rencontrer, moi je suis …
Michelangelo : Sacha du Bourg Palette, tu as précédemment participé à la ligue de Sinoh.
Sacha fut un peu surpris.
Michelangelo : J'étais à Suzuran pour le tournois, Cynthia est une de mes amie. Bravo pour tes prestations.
Sacha : Merci.
Keteleeria : Oh fait, tu as encore refusé les titres cette années ?
Michelangelo : Oui et alors ? Tu vas pas me faire la moral hein ? Mariah me l'a déjà faite !
Keteleeria : Bon, bon, ne t'énerves pas.
Sacha : De quels titres parlez vous ?
Keteleeria : Ceux de maitre des conseils de l'Azura et européen.
Michelangelo : Ouai, bon allez, moi je vais partir.
Keteleeria : Attend, j'ai une idée, pourquoi Sacha et toi ne feriez vous pas le voyage ensemble ?
Michelangelo : Je n'y vois aucun inconvénient, c'est plus drôle de voyager à deux.
Sacha : D'accord. Nous partons tout de suite ?
Michelangelo : Si tu veux.
Puis Michelangelo rappela ses pokemons, sauf Héricendre qui resta sur son épaule.
Keteleeria : Tenez voici des pokédex. Et prenez ces pokemons, je suis sûr que vous vous en occuperez bien.
Michelangelo : Merci, au revoir.
Sacha : Au revoir.
Puis nos amis partirent sur les routes. Quelques heures après leurs départ, ils décidèrent de s'arrêter pour déjeuner, en faisant plus ample connaissance.
Sacha : Tu est donc champion d'arène ?
Michelangelo : Oui.
Sacha : De quel type ?
Michelangelo : Ça peu paraître bizarre mais je suis spécialisé en type feu.
Sacha : Venise n'est pas connus pour avoir constamment les pieds dans l'eau ?
Michelangelo : Si, mais cela fait la renommé de Venise. Il existe aussi un club de combat spécial pokemon eau. Hein Héricendre ?
Le pokemon souris feu sourit alors à son dresseur.
Michelangelo : Bon voyons qui sont les pokemons que nous a donné Francesca. Pokéball go !
Un pokemon orange et noir, en forme de cochon apparut alors.
Michelangelo : Que dit le pokédex.
Pokédex : Gruikui, le pokemon cochon-feu; En temps ordinaire le groin de Gruikui lui sert à cracher du feu, mais quand il est malade, il ne peut cracher que de la fumée.
Michelangelo : Je l'adore déjà ! Bienvenus parmi nous Gruikui.
Gruikui : Gruikui !!
Ce dernier avait l'air très heureux. Sacha lança alors sa pokéball, une loutre bleu en sortit.
Pokédex : Moustillon, le pokemon loutre; Moustillon attaque et se défend en utilisant le coupillage qui peut-être retiré de son estomac.
Sacha : Je l'adore.
Moustillon : Mousti !!
Apparemment le pokemon eau était tout aussi content.
Sacha : Dit moi, tu as quoi encore comme pokemons sur toi Michelangelo ?
Michelangelo : Héricendre, Simiabraz, Braségali, Dracaufeu, Darkraï et bien sûr Gruikui. J'en ai d'autre à l'arène.
Sacha : Que des évolutions final presque, ils doivent être bien entrainés.
Michelangelo : J'en prend soin, en effet. Ce sont mes amis, mais ton Pikachu aussi est bien entrainé. Tu ne serais pas contre un match, un contre un ?
Sacha : D'accord. Pikachu à toi !
Michelangelo : Héricendre, je te choisis ! Commence Sacha !
Sacha : Pikachu, tonnerre !!
Michelangelo : Héricendre esquive et enchaine avec Roue de feu !
Le pokemon esquiva et attaqua avec une vitesse époustouflante, frappant ainsi sa cible de plein fouet, mais fut vite ramener sur Terre à cause de Statik, Héricendre supportant mal.
Michelangelo : Héricendre ! Ainsi donc il connait Statik, peu courant chez nous. Tunnel !
Sacha : Pikachu, queue de fer !!
Pikachu fut plus rapide, frappant Héricendre. Ce dernier à du mal à ce relever.
Sacha : Electacle !!
Michelangelo : Héricendre ! C'est le moment, éruption !!!
Sacha fut surpris de la puissante attaque de son adversaire, tout comme Pikachu qui fut pris au dépourvus et mis KO par la même occasion. Héricendre se mit alors à briller.
Sacha : Il évolue.
Michelangelo : En effet, c'est super.
Héricendre se transforma alors en Feurisson.
Feurisson : Feurisson !!
Michelangelo : C'est trop cool.
Apparemment Feurisson aussi était content. Ce dernier alla voir Pikachu pour connaître son état. Puis nos amis reprirent la route. Ils arrivèrent à Arabelle plus tard dans la journée. Un garçon vint alors à leurs rencontre.
Garçon : Hey vous !! Vous êtes dresseurs ?
Sacha : Oui.
Garçon : Vous avez l'air d'être des nuls, parfais je vais ne faire qu'une bouché de vous. Un combat 3 contre 3.
Sacha : J'ai pas 3 pokemons.
Michelangelo : Moi je les ai. C'est moi qui me battrais.
Garçon : Parfais, les minables, on vas corser le jeu, celui qui gagne part avec les pokemons de l'autre.
Michelangelo : Ce sera un match total alors, 6 contre 6.
Le garçon fut un peu surpris par cette réaction.
Garçon : D'accord.
Sacha pris Michelangelo à part.
Sacha : Tu es sûr de ce que tu fais ?
Michelangelo : Je suis le champion de la meilleur arène de la partie Euro-Amérique, je crois que je peux battre ce type. T'en fais pas.
Garçon : Alors les minables ! On commence ?
Michelangelo : Ouai !
Garçon : Batracné go !!
Michelangelo : Simiabraz !!! Je te choisis !! Mach Punch !!!
Garçon : Esquive !
Le pokemon singe partit comme une fusée, et touchant sa cible de plein fouet et le mettant KO.
Garçon : Bah, bah, coup de chance. Retour. Clamiral vas y !! Hydrocanon !!
Michelangelo : Simiabraz, Lance Flamme !!!
Malgré le fait d'être désavantagées l'attaque feu fut surpuissante, touchant sa cible dans le mille et mettant le second pokemon KO. Sacha n'en croyait pas ses yeux par la puissance des attaques du pokemon feu.
Garçon : Non, comment ? Ursaring go !! Explo-force !!
Michelangelo : Mach punch !!!
Simiabraz repartit de nouveau comme une fusée, touchant ainsi le pokemon adverse, étant encore un fois hors combat. Plus le combat avançait plus la condition de Simiabraz augmentait.
Michelangelo : Tu veux toujours te battre ?
Le garçon était perdu et désemparé par la puissance du pokemon adverse.
Michelangelo : Simiabraz retour ! Je crois que si tu continue sur cette lancé tu perdra tout tes pokemons, déclare forfait, je te laisse tes pokemons, je ne suis pas un voleur. La prochaine fois que tu veux te mesurer à quelqu'un, prends y toi autrement. Sacha, on part.
Puis nos deux amis partirent laissant le garçon, toujours plus ou moins sous le choc. Sacha et Michelangelo n'avait parlé de ce match, jusqu'au soir venus.
Sacha : Il est très fort ton Simiabraz.
Michelangelo : Merci. Mais c'est lui qu'il faut féliciter pas moi, après tout c'est lui qui à battu ses adversaires.
Sacha : Il les a battu avec une tel facilité, je n'aimerai pas me battre face à lui, sa vitesse, ses coups puissant.
Michelangelo : Merci. J'ai eu Simiabraz comme tout premier pokemon, ce n'était encore qu'un Ouisticrame. Déjà à l'époque il était redoutable en arène.
Sacha : Tu peux me parler de ton arène ?
Michelangelo : Si tu veux. Uniquement des pokemons feu, la meilleur arène de tout le pays, elle est jumelée avec la ville de Maranello. Le badge est un cheval cabré de feu. Je n'ai jamais voulu des titres de l'Azura ou européen car, après tout, je ne suis qu'un simple champion de province et je veux rester comme tel. Ce n'est pas les titres qui me pousse à me battre, ni la victoire mais me donner à fond avec mes pokemons. C'est ça un match tu vois, c'est être en osmose avec ton pokemon. C'est pour cette raison que j'ai voulus partir en voyage, pour faire de nouvelles rencontres, affronter de nouveaux dresseurs, voir de nouveaux paysages.
??? : Très belle vision des choses.
Nos deux amis regardèrent alors la personne en question.
Sacha : Pierre !
Pierre : Sacha, comment vas tu ?
Sacha : Bien et toi ?
Pierre : Ça va. Content de revoir.
Sacha : Moi aussi, que fais tu ici ?
Pierre : Le professeur Chen m'a dit que tu reprenais ton voyage dans la région d'Unys, je voulais savoir si je pouvais venir avec toi.
Sacha : Ouai, comme au bon vieux temps.
Pierre : Ouai. Tu dois être Michelangelo.
Michelangelo : En effet.
Pierre : Je me présente, Pierre, je voyage depuis un moment avec Sacha.
Michelangelo : Ravis de te rencontrer.
Puis nos amis retournèrent à table.
Pierre : Ainsi dont tu es champion d'arène.
Michelangelo : Oui.
Pierre : Moi aussi je l'ai été, spécialisé en type roche par contre.
Sacha : Michelangelo possède des pokemons puissant. Son Simiabraz à fait une impressionnante prestation cet après-midi.
Michelangelo : Un bon entrainement. Bon, alors qu'allons nous faire demain ?
Sacha : Nous n'avons qu'a prendre la route pour Ogoess la première arène.
Michelangelo : Ça marche, je vais faire un tour, vous voulez venir ?
Sacha : Si ça ne te dérange pas je vais rester discuter avec Pierre.
Michelangelo : Non, t'inquiète, nous nous retrouvons demain matin ici ?
Sacha : D'accord.
Puis Michelangelo partit faire un tour en compagnie de Feurisson, il avait repéré un lac non loin. Il fit alors apparaître tout ses pokemons puis s'essaya avec eux.
Michelangelo : Et voilà les amis, nous y sommes, nouveau lieu, nouveau départ. Je suis sûr que nous allons rencontrer plein de gens et de pokemons fabuleux. Vous avez vus les étoiles, elles n'ont pas la même position qu'a Venise. Une partie de foot ça vous dit ?
Apparemment tout le monde était partant.
Michelangelo : Bon, on jouera à 4 contre 3.
Les équipes faites, le match put commencer. D'un côté nous avions, Gruikui, Michelangelo, Darkraï et de l'autre Simiabraz, Braségali, Feurisson et Dracaufeu. Tout le monde s'amusait vraiment bien, ce n'est que tard dans la soirée que nos amis rentrèrent au centre dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mylene.net/village/profil.php?pseudo=HJG%20Mylenium
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [T]L'histoire d'une fée c'est ...   Lun 5 Mar - 20:05


Encore Une Fic \o/

J'adore !

J'aime Beaucoup La Façon De Pensé De Michelangelo :-)

Suite !
Revenir en haut Aller en bas
Hot Juicy Girl

avatar

Messages : 777
Date d'inscription : 05/03/2012
Age : 24
Localisation : Breizh - Farmer World

MessageSujet: Re: [T]L'histoire d'une fée c'est ...   Lun 5 Mar - 20:07

Yep Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mylene.net/village/profil.php?pseudo=HJG%20Mylenium
Hot Juicy Girl

avatar

Messages : 777
Date d'inscription : 05/03/2012
Age : 24
Localisation : Breizh - Farmer World

MessageSujet: Re: [T]L'histoire d'une fée c'est ...   Mar 6 Mar - 16:07

Voilà la suite ^^ Wink

Chapitre 2 :

Michelangelo fut le premier à se lever, il descendit déjeuner en compagnie de son Feurisson. Puis nos deux amis retournèrent dans la chambre, Michelangelo regardait un objet carbonisé.
Michelangelo : Ouai, je crois qu'on vas devoir acheter un nouveau ballon.
Feurisson eu un léger sourire en voyant le ballon.
Michelangelo : Tu peux sourire, je te rappelle que c'est toi qui l'a brûlé.
Feurisson : Feurisson.
Michelangelo : T'en fais pas, ça se rachète. Bon aller, Sacha et Pierre doivent nous attendre.
En effet, les deux compères n'attendaient plus que le champion. L'infirmière Joël vint à leurs rencontre.
Joël : Michelangelo ?
Michelangelo : Oui ?
Joël : Ceci viens d'arriver pour vous.
Michelangelo : Merci.
Cette dernière lui tendit un paquet. Ce dernier l'ouvrit et trouva un objet très spécial. Michelangelo mis quelques minutes avant de revenir sur Terre, c'est plutôt Pierre qui le ramena en l'appelant.
Pierre : Michelangelo, ça vas ?
Michelangelo : Hein ? Oui, oui; je me suis juste rappelé de quelque chose.
Sacha : Qui t'a envoyé ça ?
Michelangelo : Ma sœur, je l'ai oublié avant de partir.
Pierre : Pourquoi ta sœur t'a envoyé un I-Pod et casque ?
Michelangelo : Je quitte jamais mon I-Pod, pour une raison que vous connaitrez plus tard. Bon aller on y vas ?
Sacha : Oui.
Michelangelo mis son casque autour du cou, le baladeur dans sa poche et le groupe repartit sur les routes pour Ogoess. Ils marchèrent toute la journée, le soir venus, ils s'arrêtèrent dans un centre pokemon à lauré d'une forêt. Après le repas du soir Michelangelo partit passer un coup de fil, Sacha et Pierre étant non loin pouvais entendre la conversation.
Michelangelo : Coucou Mariah, ça vas ?
Mariah : Oui et toi ?
Michelangelo : On fait aller, merci pour mon baladeur.
Mariah : T'en fais pas.
Michelangelo : Comment ça vas à Venise ?
Mariah : Pas terrible, pas mal de gens sont inquiet de ton départ imprévus, surtout la commission. Les dirigeants ont passé un appel général dans toutes les ligues du monde pour te retrouver. Et puis Lolita est inquiète aussi.
Michelangelo : Ouai je sais, il faut que je la prévienne.
Mariah : Normalement, tous les champions des arènes du Japon seront au courant de ton départ demain.
Michelangelo : Ça vas pas être facile de me cacher, surtout que je voyage avec un ami qui veux gagner les badges d'arènes.
Mariah : Fais attention à toi.
Michelangelo : Merci, mais pourquoi il me cherche comme ça la commission ?
Mariah : Peut être parce que tu es le meilleur dresseur de la partie Europe-Amérique et que tu as battu les champions du Japon, alors que tu n'as que 20 ans. Même Cynthia te l'a répété à plusieurs reprises, tu mérites ta place au panthéon des dresseurs.
Michelangelo : NON !! C'est hors de question !! Tu m'as bien compris, je l'ai fait pour une seule et unique raison !
Michelangelo est soudainement passé du ton calme à un ton des plus dur, surprenant quelque peu nos amis derrière.
Michelangelo : Jamais, j'irais inscrire mon nom là bas; pas après ce qu'ils ont fais à Papa. Je suis le meilleur dresseur, peut être mais moi je vais pas insulté la mémoire d'un autre dresseur. L'arène de Venise ne sera jamais classé pour cette raison, pas tant que je serais à sa tête ! Clair !! Maintenant la discution est clause, bonne soirée Mariah.
Cette dernière n'eue pas le temps de répondre que Michelangelo avait déjà raccrocher. Puis ce dernier partit faire un tour, il trouva un coin tranquille et s'y installa et pourtant il ne se sentait vraiment pas bien, il était en pleur, Feurisson le consolant comme il pouvait.
Michelangelo : Il me manque tant, tu ne peux savoir Feurisson. On me verrait dans cette état, on se moquerait de moi. Le plus grand dresseur de tous les temps qui pleur. Jamais l'Azura aura la satisfaction de mettre mon prénom dans le Colisée. Tu t'en souviens du Colisée Feurisson, nous nous étions battus à l'intérieur.
Feurisson fit un signe positif de la tête.
Michelangelo : Ça à été un grand jour pour moi.
Flash back :
Retournons 6 ans en arrière, en Italie; plus particulièrement à Rome. Nous sommes devant un grand monument de la Capital, le Colisée, preuve de la puissance d'un empire passé, restauré a neuf pour les combat pokemon, mais bien spécifique. Nous remarquons qu'un grand nombre de personnes se bousculent pour avoir leur place à l'intérieur. Entrons maintenant : un stade immense ovale, avec au centre un terrain des plus normal. 50 000 personnes les yeux rivés sur ce terrain. Des banderoles affichés pour apparemment supporter leur dresseur favoris. Un grand nombre de personnes ont fait le déplacement pour voir ce match exceptionnel, en effet il va opposer un simple champion d'arène, face à la championne de la partie Europe-Asie. Allons dans les vestiaires, nous pouvions entendre les italiens chanter, hurler, l'enceinte semblait trembler. Une voix s'éleva alors.
??? : Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs; Bienvenus dans la plus belle arène d'Europe, pour ce match exceptionnel. Accueillons d'ors et déjà notre championne j'ai nommée LILLY MACNAMARA !!!!
Un grondement s'éleva alors parmi la foule en délire.
??? : Face à elle, son adversaire, à peine âgé de 14 ans, à déjà battu les ligues Française, Allemande, Espagnole, Suisse et Italienne. Dresseur exceptionnel, champion de l'arène de notre belle ville de Venise, vas ce soir nous prouver qu'il est capable de se hisser au rang des meilleurs de ce globe, voici pour vous MICHELANGELO VENIZZIANO FERRARA !!!!!!!!
Un nouveau grondement se fit entendre, plus fort que le précédant. Les 2 dresseurs étaient face à face, se serrèrent la main puis le combat débuta. Un fabuleux spectacle de 3 heures se donnait aux spectateurs en délire, jusqu'au moment où le dernier pokemon de la championne s'effondra. Un silence de cathédrale s'était installer, puis la décision de l'arbitre tomba, enflammant le stade tout entier. Nous faisions face à une foule en délire, chantant, hurlant, scandant le nom du vainqueur et de ses pokemons.
Fin.

Michelangelo : Je m'en souviendrais toujours.
??? : C'est une très jolie histoire.
Ce dernier se retourna faisant face à une jeune femme.
Michelangelo : Merci.
??? : C'était toi le champion de Venise ?
Michelangelo : Oui.
??? : Je suppose que tu dois te battre avec des pokemons aquatiques.
Michelangelo : Ça peut paraître étrange mais, l'arène de Venise est de type feu.
??? : Oh, moi j'adore les pokemons aquatiques, je les trouve fascinant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mylene.net/village/profil.php?pseudo=HJG%20Mylenium
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [T]L'histoire d'une fée c'est ...   Mar 6 Mar - 17:32


Super Chapitre cheers

Je Me Demande Pourquoi Ils Ne Se Sépare Jamais De Son Baladeur Et Qui Est Cette Personne Qui Lui Parle Bien Que J'en Est Ma Ptite Idée. ^^


Suite !
Revenir en haut Aller en bas
Hot Juicy Girl

avatar

Messages : 777
Date d'inscription : 05/03/2012
Age : 24
Localisation : Breizh - Farmer World

MessageSujet: Re: [T]L'histoire d'une fée c'est ...   Mer 7 Mar - 17:10

Voilà voilà la suite ^^

Chapitre 3 :

Michelangelo : Ma sœur aussi. Au faite je m'appelle Michelangelo.
??? : Moi c'est Ondine. Tu voyages dans la région ?
Michelangelo : Oui et toi ?
Ondine : Moi aussi, mais à la recherche d'un ami, qui est sur les routes des arènes.
Michelangelo : Moi aussi j'ai un ami qui va dans les arènes de la région, pourquoi ne te joindrais tu pas à nous pour voyager, c'est toujours plus sympa de voyager à plusieurs.
Ondine : D'accord, comme ça tu pourras me parler de Venise, j'adore cette ville.
Michelangelo : Si tu veux.
Puis les deux nouveaux amis prirent la direction du centre pokemon. Tout le monde dormait déjà. Le lendemain Michelangelo fut le premier à se lever, pris son petit déjeuner puis entraina ses pokemons. Des gens étaient sortit voir ce qui se passait dehors.
Michelangelo : Simiabraz ! Darkraï ! A vous ! Mach punch !! Darkraï esquive.
Le pokemon singe partit à une vitesse affolante et pourtant Darkraï réussit à esquiver.
Michelangelo : Plus vite encore Simiabraz, Mach Punch !! Balle ombre !
Le pokemon ombre fut cette fois frapper le premier mais réussissant tout de même à lancer son attaque, détruisant tout sur son passage.
Michelangelo : Bon aller on vas augmenter d'un cran, Simiabraz, Roue de feu !! Darkraï tu le bloque !
L'attaque fonçait droit sur le pokemon ombre, qui la bloquait comme il pouvait.
Michelangelo : Aller Simiabraz !!! Tu peux y arriver !
L'attaque prenait de plus en plus d'ampleur, Michelangelo croyait de toutes ses forces en son pokemon.
Michelangelo : Vas y !!
Au bout de quelques minutes d'effort et les environs carbonisés, le pokemon feu réussit à vaincre Darkraï.
Michelangelo : Bien joué Simiabraz, je suis fier de vous deux. On vas entrainer Gruikui maintenant.
Michelangelo enleva alors ses chaussures, mis son casque sur les oreilles, la musique à la puissance max.
Michelangelo : Gruikui, tu esquives avec moi, d'accord ? Ressens les mouvements de ton adversaire.
Le pokemon cochon fit oui de la tête. Les deux amis se mirent dos à Simiabraz qui commença à enchainer les mouvements de combat et frappa. Les coups n'étant pas rapide pour le début, les esquiver était facile. Au fur et à mesure où l'entrainement avançait, Simiabraz augmentait sa vitesse, Michelangelo et Gruikui prenant parfois des coups, mais se relevant à chaque fois. Après 3 heures d'entrainement, Michelangelo y mit fin. Cependant, il voyait bien que Simiabraz voulait faire quelque chose.
Michelangelo : Bon allez, vas y, fais toi plaisir.
La condition du pokemon feu augmenta alors, sa flamme prenait plus d'ampleur.
Michelangelo : Roue de Feu !!!
Simiabraz commença à faire des cercles, formant une tornade de feu, grandissant à vue d'œil.
Michelangelo : Darkraï ! Balle ombre !
L'attaque eu pour effet de détruire sur sa hauteur la tornade, produisant un cratère de bonne taille.
Michelangelo : Bravo, aller retour.
Ce dernier rappela ses pokemons, cependant depuis le début de l'entrainement Michelangelo conservait une pokéball dans sa main. Il monta dans sa chambre, prendre une douche et il rassembla ses affaires et regarda enfin la dite pokéball.
Michelangelo : Bientôt tu feras ta réapparition mon ami, mais pas maintenant. Je sais que tu as très envie de te battre toi aussi.
On vint alors frapper à la porte de sa chambre.
??? : Michelangelo, c'est Pierre; je peux entrer ?
Michelangelo : Bien sûr.
Ce que fit donc le visiteur.
Pierre : Je peux te parler ?
Michelangelo : De quoi ?
Pierre : De ça.
Pierre lui montrait une photo, mais pas n'importe laquelle; Celle de Michelangelo un peu plus jeune que maintenant avec une autre personne plus âgée que ce dernier et 4 filles. Ils avaient l'air heureux.
Pierre : J'ai un peu discuté avec Sacha et ta réaction d'hier soir m'a un peu surpris; j'ai donc chercher pourquoi tu étais en colère. Tu préfères que je t'expose les faits où tu me racontes ?
Michelangelo : Tu n'as rien dit à Sacha sur la photo ?
Pierre : Non.
Michelangelo : Promet moi de garder ça pour toi.
Pierre : Juré.
Michelangelo : Ça s'est passé il y a 6 ans, à cette époque c'était mon père le champion de l'arène de Venise. Très bon dresseur, respecté par les autres champions. Il aimait les pokemons, surtout ceux de type Eau. Moi je préférais les types feu, à mes 10 ans il m'a offert un Ouisticrame et un Poussifeu. Je passais du temps dans l'arène pour entrainer mes pokemons. Mon père a refusé à plusieurs reprises de quitter Venise, au début je ne comprenais pas, ce n'est qu'après que j'ai compris. Venise enfermais un secret que seul le véritable champion de l'arène pouvait déceler. L'Azura faisait pression sur lui, mais il n'a jamais cédé. Un beau matin, quand j'étais en train d'entrainer mes pokemons, j'ai entendus mes sœurs crier, j'ai accourus vers la maison.
Michelangelo fit alors une pause, Pierre pouvait remarquer les larmes monter en lui.
Michelangelo : J'ai accourus vers la maison, j'ai retrouvé mon père sans vie, crise cardiaque. Le jour de ses funérailles le grand patron de l'Azura est venus à l'enterrement et a dit que l'arène de Venise a été une honte pour l'Italie tout le temps où mon père était à sa tête. J'ai très mal pris ça. C'est moi qui est passé à la tête de l'arène, j'ai tout bouleversé. L'arène est passé du type eau au type feu. Je n'ai subit aucune défaite durant les 6 mois qui ont suivit, je préparais mon coup de vengeance en silence. Un soir alors que je donnais à manger à mes pokemons, il s'est passé quelque chose d'étrange, une drôle de lumière, puis un pokemon est apparut. Il disait que c'était un ami de mon père. Je lui ai fait part de mon envie de vengeance qu'il partageait; Il m'a alors confié un pokemon, j'ai tissé des liens forts avec ce pokemon. Nous nous sommes entrainés et puis j'ai affronté tous les plus grands dresseurs de la partie Europe et Amérique. Depuis l'Azura veut que je classe mon arène pour donner un peu plus de prestige à la commission. Chose que je ne ferais jamais. Voilà, tu as toute l'histoire.
Pierre : C'est stupéfiant comme histoire.
Michelangelo : Mouai, c'est pour ça aussi que j'ai voulus partir ailleurs, car sans moi, rien ne peut être fait à l'arène, sauf que maintenant, ils me cherchent partout. Bon aller, on reprend notre route ?
Pierre : Ouai, Sacha nous attend en bas.
Michelangelo : D'accord, j'ai une autre amie à attendre, ça ne dérange pas qu'elle voyage avec nous ?
Pierre : Non.
Pierre sortit alors puis alla rejoindre Sacha dans le hall. Michelangelo sortait de la chambre quand Ondine vint à sa rencontre.
Ondine : Salut.
Michelangelo : Hey, ça vas ?
Ondine : Oui.
Michelangelo : Nous allons partir, tu es prête ?
Ondine : Oui.
Michelangelo : Bon et bien c'est partit mes amis sont déjà en bas, à nous attendre.
Ainsi le jeune homme et la jeune rousse descendirent en direction du hall. Que ne fut pas la surprise de tout le monde en se retrouvant nez à nez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mylene.net/village/profil.php?pseudo=HJG%20Mylenium
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [T]L'histoire d'une fée c'est ...   Mer 7 Mar - 19:41


Quelle Histoire !

Je Me Demande Quel Est Ce Pokemon Qui Garde ??

Suite !
Revenir en haut Aller en bas
FuuroBikini

avatar

Messages : 1696
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 103
Localisation : No Life Land

MessageSujet: Re: [T]L'histoire d'une fée c'est ...   Mer 7 Mar - 20:03

Je n'ai lu que chapitre 1 (pour le moment ^^), mais c'est vraiment bien détaillé et je vois que tu adores Venise ainsi que les Pokémons de type feu. Bref J'aime Very Happy

__

Cadeaux !!!!
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Bikini and girls are my satisfaction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hot Juicy Girl

avatar

Messages : 777
Date d'inscription : 05/03/2012
Age : 24
Localisation : Breizh - Farmer World

MessageSujet: Re: [T]L'histoire d'une fée c'est ...   Jeu 8 Mar - 21:24

Voila la suite ^^ Bonne lecture ^^

Chapitre 5 :

Le réveil du lendemain fut très brutal, en effet, on put entendre Ondine hurler à en percer les tympans.
Michelangelo : Qu … quoi ? Qu'est ce qu'il ya ? Qu'est ce qui s'passe !!
Ondine : UN INSECTE !!!!!!
Sacha : Houa un pokemon, que dit le pokédex ?
Pokédex : Larveyette; Il fait des vêtements en découpant des feuilles et en les cousant avec le fil adhésif qu'il sécrète par la bouche.
Sacha : Je vais le capturer !
Après rude combat, Sacha fut enfin propriétaire du petit Larveyette, qui était très heureux d'avoir Sacha comme dresseur. Michelangelo avait oublié un point essentiel, rappeler son pokemon.
Pierre : Euh dis moi Michelangelo, quel est le pokemon derrière toi ?
Michelangelo : Hein ? Oh mince. Les amis voici Reshiram. Reshiram voici mes compagnon de voyage.
Le pokemon s'inclina alors en signe de salutation.
Sacha : Que dit le pokédex à son sujet.
Pokédex : Reshiram; Un Pokemon mythique. Il projette de sa queue un tourbillon de flammes capable de tout emporter.
Rachid : En tout cas, il est puissant.
Michelangelo : On se débrouille, bon aller nous avons de la route; un bon petit dèj et on décolle, Reshiram retour.
Après un bon repas la bande repris la route. Vers la fin de matinée, ils s'arrêtèrent dans une clairière pour un petit entrainement. Ce fut Sacha face à Ondine.
Michelangelo : Tiens, les amoureux qui se battent ensemble.
Ondine – Sacha : ON EST PAS AMOUREUX !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Michelangelo : Mais bien sûr, quando gli asini voleranno. ( quand les poules aurons des dents )
Ondine : Quoi ?
Michelangelo : Non rien.
Ondine : J'aime mieux ça.
Puis nos deux amis commencèrent leur match, Ondine choisit Akwakwak et Sacha Moustillon. Cependant un petit problème se posa, Michelangelo jonglait avec son ballon en regardant le match, Moustillon en voyant cela préféra jouer au ballon que de se battre, Sacha en était un peu dépité. Cependant Michelangelo faisait rager Moustillon en faisant les passes à son Braségali qui rendait la balle à son dresseur lorsque Moustillon arrivait sur lui. Le pokemon ne l'entendant pas de cette oreille lança une attaque pistolet à eau, projetant ainsi dans les arbres Michelangelo. Moustillon revenant triomphant auprès de Sacha avec le ballon entre les pattes.
Michelangelo : Aie, pas d'humour du tout.
En tout cas les autres rigolaient bien jusqu'à ce que Braségali sent quelque chose et pris un position de combat.
Michelangelo : Braségali ? Tu as sentit quelque chose ?
Puis le pokemon pointa les buissons.
Michelangelo : Ok, Mach Punch !
Le pokemon feu partit comme fusée et frappa se cible en plein dans le mille.
??? : HEY !!! NON MAIS ÇA VAS PAS !!!
Une fille sortit alors les buissons où avait frapper Braségali.
Sacha : Pourquoi tu nous espionnes ?
??? : Je n'espionnais pas du tout, je suis tomber de l'arbre quand votre ami à reçus le pistolet à eau de Moustillon.
Michelangelo : Bon ok, on se calme; Comment tu t'appelles ?
??? : Je m'appelle Iris et voici mon ami Coupenotte.
Coupenotte : Cou ?
Michelangelo : Je m'appelle Michelangelo; le nerveux là bas c'est Sacha; la jeune rousse c'est Ondine; notre ami au cheveux vert c'est Rachid et enfin nous avons Pierre.
Iris : Enchantée.
Pierre : Veux tu te joindre a nous pour le déjeuné ?
Iris : Et bien avec plaisir.
Après un bon repas la petite troupe repris la route en compagnie de sa nouvelle membre. Dans l'après midi, Michelangelo eu sa revanche sur Moustillon; en effet, ce dernier l'a pris par surprise et l'a jeté dans la rivière.
Michelangelo : Voilà, 1 partout balle au centre, on est quitte maintenant.
Moustillon faisait quelque peu la tête de s'être fait berner comme ça. La journée se déroula normalement, du moins sans les intempestifs coup vache que se faisaient Michelangelo et Moustillon qui débordaient d'imagination sur ce point. Ce n'est quand fin de journée que Ondine mit fin à cette guerre, qui, visiblement n'en pouvais plus.
Michelangelo : Moustillon, on enterre la hache de guerre ?
Moustillon : Mousti.
La soirée se déroula donc dans le calme. Michelangelo proposa à Sacha de faire un match, non pas de pokemon à proprement dit mais de foot avec ses pokemons. Après 1h de course, ce fut Michelangelo qui gagna avec un large victoire de 7 à 2; en effet le premier but étant marqué par Moustillon qui à délibérément lancé un pistolet à eau sur Michelangelo et le second but marqué par Larveyette après avec figé tout le monde avec une attaque sécrétion. Après un bon repas, ils allèrent se couché d'un journée bien remplis, du moins presque tout le monde; Ondine se releva quelques minutes plus tard, suivit d'une autre personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mylene.net/village/profil.php?pseudo=HJG%20Mylenium
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [T]L'histoire d'une fée c'est ...   Ven 9 Mar - 11:04


Euh ... Tu Es Passé Du Chapitre 4 Au Chapitre 5 xD

Donc Il Me Manque Un Morceau Entre Les Deux xD
Revenir en haut Aller en bas
Hot Juicy Girl

avatar

Messages : 777
Date d'inscription : 05/03/2012
Age : 24
Localisation : Breizh - Farmer World

MessageSujet: Re: [T]L'histoire d'une fée c'est ...   Ven 9 Mar - 18:54

Oups désolé ^^ Je la mettrai en fin de soirée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mylene.net/village/profil.php?pseudo=HJG%20Mylenium
Hot Juicy Girl

avatar

Messages : 777
Date d'inscription : 05/03/2012
Age : 24
Localisation : Breizh - Farmer World

MessageSujet: Re: [T]L'histoire d'une fée c'est ...   Sam 10 Mar - 17:23

Je suis vraiment désolé d'avoir zappée le chap 4, mais il vaut mieux tard que jamais ^^

Chapitre 4 :

Sacha : Ondine !?
Ondine : Sacha ! Pierre !
Cette dernière alla prendre chacun des garçons dans ses bras.
Sacha : Tu vas comment ?
Ondine : Bien et vous deux ?
Pierre : Ça vas, tu reprend la route avec nous ?
Ondine : Oui. Hier j'ai rencontrée Michelangelo et m'a proposé de voyager avec vous.
Sacha : C'est trop cool !
Puis nos amis reprirent la route pour Ogoess. A la fin de la journée, ils s'arrêtèrent au bord d'un lac pour passer la nuit. Michelangelo était au bord du lac et regardait Sacha et Ondine discuter ensemble.
Pierre : Tu l'as remarqué n'est ce pas ?
Michelangelo : Depuis ce matin. Combien de temps qu'ils sont comme ça ?
Pierre : Depuis notre rencontre, 8 ans bientôt.
Michelangelo : Et toi Pierre, tu portes quelqu'un dans ton cœur ?
Pierre : Non.
Ce dernier ne fut pas très convainquant.
Michelangelo : Tu peux bien me le dire à moi.
Pierre : Très bien, mais promet moi de ne pas le dire à Ondine et Sacha; ils en tomberaient à la renverse.
Michelangelo : Promis.
Pierre : Nous sortons en cachette ensemble, depuis maintenant 3 ans. Elle a dû partir en voyage un bon moment, donc ça fait longtemps que je ne l'ai pas vus.
Michelangelo : Elle est comment ?
Pierre : Super, elle a tout pour elle. Et toi ?
Michelangelo : De quoi moi ?
Pierre : En tant que champion d'une arène comme celle de Venise, il doit y avoir du monde au balcon.
Michelangelo : Peut être, j'en sais rien; je cours pas après les filles. Je m'occupe plus de mes sœurs.
Sacha et Ondine arrivèrent alors.
Sacha : Nous seront à Ogoess demain ?
Pierre : Oui, dans la matinée normalement.
Sacha : Parfait, je pourrais affronter le champion demain alors.
Sur ce tout le monde alla se coucher. Le lendemain, à la surprise général Sacha fut le premier debout. Ils reprirent la route et vers 11h était arrivé à Ogoess, direction l'arène. Ils firent la connaissance de Rachid, connaisseur Pokemon et l'un des trois champion de l'arène. Sacha choisit de se battre contre Noah et son Flotajou.
Noah : Bien Sacha, qui compte tu choisir face à mon Flotajou ?
Sacha : Pikachu !
Rachid : Sacha, à toi le premier mouvement !
Sacha : Pikachu, tonnerre !!
Noah : Flotajou, esquive et enchaine avec un pistolet à eau !
Le pokemon aquatique fut bien plus rapide que Pikachu et toucha sa cible
Noah : Point glace !
Pikachu fut de nouveau touché. Michelangelo, Ondine et Pierre regardaient attentivement le match, du moins seuls Ondine et Pierre suivaient le match avec attention, Michelangelo regardait mais n'était pas vraiment présent. Ne remarquant ainsi pas la victoire de Sacha sur Noah.
Noah : Bon et bien Sacha, tu es un adversaire impressionnant, c'est avec joie que je te livre ce badge triple.
Sacha : Merci. Oui, J'ai un badge triple !!!
Pikachu : Pi pikachu !!
Rachid : Un autre d'entre vous souhaite se battre ?
Ondine : Non, désolé; Nous allons reprendre la route.
Rachid : Ce n'est pas grave.
Un son se fit alors entendre depuis la ceinture de Michelangelo. Il détacha une pokéball bien particulière qui était mi platine, mi argent; son centre clignotait.
Michelangelo : Attend Ondine, je vais faire un match, tu veux bien Rachid ?
Rachid : Si tu veux, contre qui ?
Ondine : J'ai une idée, nous le ferons en double, ça ne te dérange pas ?
Michelangelo : Non.
Rachid : Ça marche.
Rachid : C'est moi que vous affronterez avec Armando. Feuillajou go !!
Armando : Flamajou, go !!
Michelangelo avait toujours en main la pokéball qui renfermait le pokemon mystère. Cette dernière vibrait de plus en plus.
Michelangelo : Cela vaut-il le coup ?
La pokéball vibrait encore et encore.
Michelangelo : Bien, si tel est ton choix; je te choisis mon ami.
Un pokemon gigantesque se matérialisé alors. Il était blanc, des flammes sortaient à l'extrémité de sa queue.
Ondine : Leviator, go !!!
Le pokemon eau était près à en découdre.
Rachid : Ondine, Michelangelo, commencez !
Michelangelo : Surchauffe !!
D'entrée de jeu, Michelangelo ordonnais une attaque très puissante. Cela ne loupa pas, le pokemon mystérieux lança une attaque surpuissante, qui non seulement mit KO leurs adversaires mais détruisit l'ensemble du terrain, le mur et ce qui avait autour sur un rayon d'une cinquantaine de mètres. Michelangelo était quelque peu dépité.
Michelangelo : Retour. Suis désolé pour l'arène.
Ce dernier partit laissant ses amis et les champions en état de choc. Sacha, Ondine et Pierre retrouvèrent Michelangelo au centre pokemon, ces dernier étaient accompagné de Rachid. Michelangelo avait toujours en main la pokéball renfermant le pokemon mystérieux, il avait l'air de lui parler.
Michelangelo : Un jour mon ami, tu montreras ta vrai puissance, mais pas encore, non pas encore.
Feurisson : Feurisson ?
Michelangelo : Oui, toujours avec son tempérament brûlant.
Feurisson : Feu … risson !
Michelangelo : Comment ça tel dresseur, tel pokemon ? Tu me feras toujours rire Feurisson.
Rachid : Tu entretiens une grande complicité avec ton Feurisson.
Michelangelo : Merci.
Sacha : Quel était le pokemon de tout à l'heure ?
Michelangelo : Je n'ai pas trop envie de vous en parler maintenant, plus tard, d'accord ?
Pierre : Entendus, Rachid souhaite nous accompagner dans notre voyage.
Michelangelo : Plus on est de fous plus on rit !
Pierre : Bon et bien repartons.
Michelangelo : Ouai mais avant, j'ai quelque chose à faire j'en ai pour un quart d'heure.
Puis ce dernier partit mais revint 1 heure plus tard. Puis le petit groupe repris sa route en compagnie du nouveau membre. Le soir venus nos amis campaient au bord d'une rivière. Michelangelo n'avait dit mots de la journée, il était seul dans son coin, le casque sur les oreilles, en train de faire des jongles avec un ballon. Ondine curieuse alla voir les affaires de ce dernier prêt de la tante. Des pokéballs, des vêtements, des lunettes de soleil, une peluche, un badge (surement celui de son arène pensa Ondine) et deux cadres photo. Dans le premier : lui, 4 autres filles d'environ le même age que lui et un homme plus vieux, tout le monde est heureux; Le second : Toujours Michelangelo mais avec une petite fille dans ses bras, ils ont l'air toujours heureux. Mais ce qui intriguait le plus nos amis qui avaient rejoint la jeune rousse, était la pokéball mi platine, mi argent qui vibrait de temps à autres.
Pierre : Je n'ai jamais rencontré ce genre de pokéball.
Rachid : Moi non, même le pokemon qu'elle renferme est très puissant.
Sacha : Pourquoi elle bouge toute seule ?
Pierre : Bonne question.
Rachid : Parce que le pouvoir qu'elle doit renfermer est puissant. Même vous avez vue l'alliage dans laquelle elle est faite ?
Ondine : Regardez, il y a des inscription ?
Inscription : Al servizio del mio padrone per sempre. Venezia
Sacha : C'est de l'italien ?
Pierre : Bien sûr, parce qu'il vient de Venise.
Rachid : Bon d'accord mais ça veux dire quoi ?
Ondine : Je ne sais pas.
Sacha : En tout cas, le badge est sympa.
Rachid : En effet.
Un dernier objet glissa alors du sac de leur ami. Un objet bien spécial.
Rachid : Ça me dit quelque chose.
Ondine : Il y a une autre photo à l'intérieur.
Sacha : C'est Michelangelo avec des pokemons dans une arène on dirait.
Pierre : Ce n'est pas une arène, c'est le Colisée, à Rome.
Ondine : Je me souviens, il s'y est battu, non ?
Pierre : En effet.
Rachid : Donc les pokemons avec lui sont les siens.
Sacha : Surement; Simiabraz, Braségali, Darkraï, Dracaufeu, Drattak et le pokemon mystérieux.
Rachid : S'ils sont tous aussi puissant que celui qu'il a appelé cette après-midi, j'aimerais pas trop me frotter à lui.
Sacha : Il es champion d'arène aussi.
Rachid : Je ne le savait pas.
Pierre : Bon aller arrêtons de fouiller dans ses affaires, ça ne nous regarde pas après tout. Je vais préparer à manger.
Rachid : Je vais t'aider.
Michelangelo ne s'était douté de rien, continuant de jongler avec son ballon et le passant de temps en temps à Feurisson. C'est Ondine qui vint en quelque sorte le ramener sur Terre pour venir diner. Diner qui fut très calme, puis tout le monde alla se coucher. Dans la nuit, Michelangelo se releva la mystérieuse pokéball en main vibrant encore et toujours.
Michelangelo : Go.
Le pokemon fit son apparition et vint s'asseoir à côté de son dresseur.
Michelangelo : C'est jolie n'est ce pas ? Tu as vus ? Les étoiles n'ont pas la même place ici qu'a Venise. Ai-je fait le bon choix en partant ?
Le pokemon regardait sont maitre sachant pertinemment qu'il avait fait le bon choix.
Michelangelo : Je suis désolé de devoir t'enfermer dans ta pokéball à longueur de journée, mais je souhaite rester anonyme dans cette région. J'espère que tu ne m'en veux pas trop hein ? Reshiram.
Ce dernier regarda son dresseur avec un air de compassion. Les deux amis restèrent un bon moment à contempler les étoiles. Puis le sommeil les gagna et s'endormirent au même endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mylene.net/village/profil.php?pseudo=HJG%20Mylenium
FuuroBikini

avatar

Messages : 1696
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 103
Localisation : No Life Land

MessageSujet: Re: [T]L'histoire d'une fée c'est ...   Sam 10 Mar - 18:51

Quoi il a Reshiram ? Avec un tel pokemon il peut réaliser sa vengeance... J'ai pas lu le Chap 5, je lirai le chap un autre jour.

Sinon excellente histoire, en fait tu m'étonnes mais shuuuut !

__

Cadeaux !!!!
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Bikini and girls are my satisfaction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [T]L'histoire d'une fée c'est ...   Mar 13 Mar - 14:46


J'adore !

Tu Écris Trop Bien !

MDR Mustillon Et Mickaël xD

Jme Demande Qui Est La Personne Qui Suit Ondine Même Si Je Pense Savo Qui Sest ^^
Revenir en haut Aller en bas
Hot Juicy Girl

avatar

Messages : 777
Date d'inscription : 05/03/2012
Age : 24
Localisation : Breizh - Farmer World

MessageSujet: Re: [T]L'histoire d'une fée c'est ...   Mar 13 Mar - 22:15

Merci pour les comms, je vous met la suite ^^

Chapitre 6 :

??? : Ondine, ça ne vas pas ?
Ondine : Si si, tout vas bien; juste que je n'arrive pas à dormir.
??? : Tu n'arrive pas à dormir, où tu penses constamment à lui ?
Ondine : Je pense à lui, bon tu es content !
??? : Aller raconte, qu'est ce qui te tracasse ?
Ondine : On s'est quitté il y a 3 ans et pourtant, il n'a pas changé d'un pouce, pense qu'a manger et à ses pokemons.
??? : Oh loin de là, quand je le vois te regarder, c'est plus qu'une amie qu'il voit, tu peux me croire.
Nos deux amis s'assirent pour regarder les étoiles.
Ondine : Tu penses ?
??? : Faire un vœu ou bien deux, puis fermer les yeux …
Ondine : De quoi tu parles ?
??? : Une légende Vénitienne, Venise est la ville des plus romantiques.
Ondine : Que dit la légende ?
??? : C'est plus une petite histoire qu'une légende sur une fée mais une fée bien spéciale.
Ondine : Tu peux me la raconter ?
??? : Si tu veux, et bien à Venise l'histoire d'une fée, c'est …
Légende :
Bien des années avant ma naissance, Venise ne vivait qu'au rythme du carnaval et de ses amoureux qui venait spécialement pour le romantisme de la ville. Les jeunes filles vénitiennes en âge de trouver un amoureux priaient une fée, qui selon la légende permettait lorsqu'elle apparaissait de procurer le bonheur pour l'éternité. Cette fée avait pour habitude chanter une sorte de chanson lors de son apparition :
Avant que tout s'éveille, Attrapez-moi, Mais pas le bout des ailes, Une fée c'est fragile parfois, Avant que minuit ne vienne, Attrapez-moi. Faire un vœu ou bien deux, Et puis fermer les yeux (je suis là), Pour celui et pour ceux, Qui n'ont pas froid au yeux (qui croient en moi), Faire un souhait pour de vrai, Et puis croire au mystère (tout est là), C'est un style, c'est facile, Quand on est Mélusine, Oh vite dépêche toi !
Cette fée était humaine à l'origine, une très jolie jeune fille. Elle était éperdument amoureuse d'un jeune garçon qui l'aimait en retour. Malheureusement la fatalité de la vie a rattrapé nos deux amoureux, le jeune homme est tombé mort du jour au lendemain. La jeune fille à juré sur son lit de mort, qu'aucun être de cette ville ne devrait connaître malheur comme elle a connus, c'est alors qu'on lui a incombé la tâche de donner bonheur à tous les couples de Venise.

??? : Aujourd'hui, seul les vénitiens purs connaissent la véritable histoire de notre fée.
Ondine : C'est très joli.
??? : J'aime beaucoup cette légende, tous les vénitiens d'ailleurs, nous naissons avec le romantisme de notre ville. Ce que je peux te dire Ondine, c'est que Sacha est très amoureux de toi et qu'il te le cache bien, mais je suis sûr qu'il vas très bientôt te l'avouer.
Ondine : Merci.
??? : Je t'en pris, ne t'en fais surtout pas.
Ondine : Bonne nuit Michelangelo.
Michelangelo : Bonne à toi aussi.
Puis la jeune rousse retourna se coucher, laissant ainsi seul le jeune homme dans ses pensées.
Michelangelo : Ah la la, Venezia amore mio.
??? : Questa era una buona idea di raccontargli la leggenda ? ( Était-ce une bonne idée de lui raconter la légende ? )
Michelangelo : Aveva bisogno di essere rassicurata, custodirà benne il segreto. ( Elle avait besoin d'être rassurer, elle gardera bien ce secret. )
Puis ce dernier alla se coucher, nous pouvions brièvement apercevoir une trainé de poudre, ainsi qu'une fine silhouette avec des petites ailes sur le dos. Le réveille fut dur pour tout nos amis le lendemain matin, Ondine se chargea de réveiller Sacha avec sa technique ayant déjà fait ses preuves par le passé, cela réveillant par la même occasion Michelangelo.
Michelangelo : Mais qu'est ce qui te prend de nous réveillé en hurlant ?
Ondine : Bah, sinon Sacha ne se lève pas, c'est une technique du tonnerre.
Michelangelo : Tu as pensé à la faire breveter ?
Ondine : Ah non, mais ça ferais pas mal d'envieux.
Michelangelo : Je comprend pas pourquoi.
Ce dernier avait dit cela sur un ton très ironique faisant rigoler tout le monde. Puis après un bon petit déjeuner, nos amis reprirent la route, Michelangelo et Pierre se trouvant derrière remarquèrent quelque chose entre Sacha et Ondine.
Pierre : Hey, dit donc tu as vus ?
Michelangelo : Un peu mon n'veu. Si on s'y met bien, ce soir ils sont ensembles.
Pierre : Ça roule, première étape le diner ce soir.
Michelangelo : Ça roule, par contre motive Sacha pour qu'il se lance.
Pierre : D'accord.
Puis Pierre partit rejoindre Sacha, et Ondine rejoignit Michelangelo.
Côté Pierre – Sacha :
Pierre : Bon alors, tu lui as parlé ?
Sacha : De quoi tu parles ?
Pierre : Roh arrête, ça se voit comme le nez en plein milieu de la figure. Tu comptes lui dire ?
Sacha : Je sais pas et si elle me donnait une réponse négative ?
Pierre : Elle dira oui, ça ce voit qu'elle t'aime aussi.
Sacha : Tu crois ? Et puis comment tu peux savoir ça toi, tu te tapes constamment des râteaux ?
Pierre : Ah euh et bien, c'est que …, voilà quoi … 'fin bon tu as compris quoi.
Sacha : Houla, toi tu as trouvé une fille.
Pierre : Chut dit rien.
Sacha : C'est qui ?
Pierre : Je te dirais rien.
Sacha : Soit tu me dis et je tiens ma langue ou alors tu dit rien et je balance tout à tout le monde.
Pierre : Bon, bon; c'est Violette.
Sacha : La sœur de Ondine !!!!
Pierre : Chut !! Oui.
Sacha : T'y crois pas.
Pierre : Dit rien promis, sinon je balance tout à Ondine avant toi.
Sacha : Ok.
Côté Ondine – Michelangelo :
Ondine : C'est décidé je lui dit ce soir.
Michelangelo : D'accord.
Ondine : Dit, tu pourras juste trouver un prétexte pour que je me retrouve seule avec Sacha ?
Michelangelo : Ça peut se trouver.
Ondine : Génial, tu es le meilleur.
Michelangelo : Je sais. On me le dit toujours, et pourtant je m'en lasse pas.
Ondine : Non mais, ça vas les chevilles ?
Puis nos deux amis se mirent à rire de bon coeur. La journée déroula dans la bonne ambiance, le soir venus ils campèrent au bord d'un lac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mylene.net/village/profil.php?pseudo=HJG%20Mylenium
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [T]L'histoire d'une fée c'est ...   Lun 26 Mar - 21:26


^^ La Légende Est Très Belle Et Colle Bien A Venise ^^
Et Si J'ai Bien Compris, Michelangelo Connait La Féé ??

MDRRR Le Ptit Stratagene De Pierre Et Machelangelo xD
Sacré Duo \o/

Vivement La Suite Pour Sacha Et Ondine \o/

Revenir en haut Aller en bas
Hot Juicy Girl

avatar

Messages : 777
Date d'inscription : 05/03/2012
Age : 24
Localisation : Breizh - Farmer World

MessageSujet: Re: [T]L'histoire d'une fée c'est ...   Mar 27 Mar - 17:25

Merci pour les commentaire ^^ voilà le dernier chapitre ^^

Chapitre 7 :

Chacun était de son côté, occupé à ses affaires, pendant que Rachid et Pierre faisait à manger. Malgré le fait que Michelangelo ait la musique plein les oreilles et occupé à nettoyer ses pokéballs, Ondine savait très bien qu'il scrutait le moindre de ses mouvements. Cependant la venue d'un mystérieux personnage vint compromettre les plans de Ondine.
??? : Excusez moi, je cherche un certain Michelangelo, vous ne sauriez pas où il se trouve ?
Ondine : Euh si, c'est la garçon avec le casque sur les oreilles. Michelangelo ! C'est pour toi.
Michelangelo : Pas cool, qu'est ce qu'on me veux.
??? : Tu as ridiculisé mon frère à Arabelle, je veux prendre sa revanche !!
Michelangelo : Je dirais pas ça, et puis j'ai pas envie de me battre maintenant.
??? : Tu as peur de perdre ?
Michelangelo : Euh non, j'ai juste pas envie de me battre.
Ce dernier fit alors demi-tour pour retourner à sa place.
??? : C'est ça, tu as peur de perdre, espèce de petit prétentieux, lâche et minables qui plus est, d'après mon frère !
Le sang de Michelangelo ne fit qu'un tour.
Michelangelo : Combien de pokemons ?
??? : Trois !
Michelangelo : Pierre, peux tu arbitrer le match ?
Pierre : D'accord. Ce sera donc un match à trois pokemons contre trois, il n'y a pas de limite de temps, commencez !
??? : Clamiral go !
Michelangelo réfléchissait quant à lui encore quel pokemon utiliser.
??? : Bon alors !! Tu retardes ta défaite !
Michelangelo : Non, je fais durer le match, car à la vitesse où il vas aller, tu n'auras même pas le temps de souffler que tout tes pokemon seront K.O., j'ai infligé une correction à ton frère, je ferais de même pour toi; Darkraï, à toi !! Tu vas voir à l'œuvre le sombre puissance de Darkraï.
??? : Clamiral, Vibraqua !!!
Michelangelo : Esquive et enchaine avec hypnose.
Ce dernier s'exécuta, le vibraqua loupant largement sa cible. Clamiral finissant dans un sommeil profond.
??? : C'est pas comme ça que tu vas gagner.
Michelangelo : Darkraï, cauchemar.
Le pokemon ténèbres disparut alors, quelques secondes plus tard, on pouvais voir Clamiral comme se tordre de douleurs.
??? : Mais, mais … il se passe quoi ?
Michelangelo : Cauchemar, fait subir au pokemon endormi les images les plus sombres que Darkraï est vécus. Le mien, n'a pas eu un passé facile.
L'adversaire de Michelangelo essayait tant bien que mal de rappeler son pokemon mais sans succès, au bout d'un bond moment de cauchemars, Clamiral en fini hors combat.
Pierre : Clamiral est hors combat, Darkraï gagne la manche.
Michelangelo : Aller fini de jouer, Darkraï bien joué, retour; Simiabraz go !!!
??? : Mégalithe go !!
Michelangelo : Mach punch !!
??? : Armure !!!
Simiabraz partit à une vitesse affolante, Mégalithe ne put absolument rien faire face au Mach punch du pokemon singe malgré l'attaque armure.
Pierre : Mégalithe est hors combat, Simiabraz remporte la manche.
??? : Golemastoc, go !! Séisme !!
Le tremblement de terre était vraiment impressionnant mais apparemment pas assez pour déstabiliser Simiabraz, qui n'attendait qu'un seul ordre. Cependant Michelangelo hésitait à le lui donner.
??? : Attaque lame roc !!
Les lames roc touchèrent leur cible de plein fouet, Simiabraz fit de nouveau face à son adversaire.
??? : Encore !!
Simiabraz prenait les attaques de plein fouet à chaque reprises et se relevait à chaque fois. Il savait très bien ce que cherchait à faire son dresseur, lui aussi le voulais d'ailleurs.
Michelangelo : MAINTENANT !!!!
Le pokemon singe-feu poussa un hurlement terrible, sa flamme pris une ampleur monstrueuse, la chaleur se faisait sentir tout autour de lui, ce dernier exécuta l'attaque Boutefeu. Aucun pokemon puissant soit il aurait pus se relever de cette attaque.
Pierre : Golemastoc est hors combat, Simiabraz gagne cette manche, le match est remporté par Michelangelo.
Malgré le fait que le match soit terminé, Simiabraz se trouvait toujours en position d'attaque, Michelangelo comme crispé derrière lui.
Pierre : Michelangelo ? Tu as gagné.
Des images passaient à grande vitesse dans sa tête, des voix, des cris.
Michelangelo : ASSEZ !!!! SIMIABRAZ !!!
Le pokemon feu se prépara à de nouveau lancer une attaque Boutefeu.
Pierre : Michelangelo, arrête !!
Trop tard, Simiabraz ré attaqua une seconde fois, détruisant tout sur son passage. Reshiram fit alors son apparition essayant de calmer son dresseur.
Michelangelo : BOUTEFEU !!
Simiabraz ré exécuta sa puissante attaque, que Reshiram bloqua. Michelangelo était de plus en plus crispé et en colère aussi, ordonnant à son pokemon d'attaquer à plusieurs reprises, sous le regard perplexe et apeuré de ses compagnons. Puis les attaques cessèrent.
Michelangelo : Reshiram, Simiabraz; re … retour.
Ce dernier remis son casque sur les oreilles et retourna nettoyer ses pokéballs laissant un peu ses amis déboussolés. Plus aucuns mots ne fut prononcé par Michelangelo de toute la fin de journée. Il était seul dans son coin avec ses pokemons et son ballon. Pas facile pour nos amis de le comprendre, aucun d'eux n'est dans sa position, cependant la prestation de l'après-midi fut très dissuasive pour les éventuels adversaires.
Sacha : Il se passe quoi dans la tête de Michelangelo, d'après vous ?
Pierre : Des choses, peu joyeuses je le crains.
Rachid : Il s'est emporté si vite.
Pierre : Michelangelo a la puissance de ses pokemons entre ses mains. Il est mal, eux aussi, ils sont en symbiose. Chacun d'entre eux arrive à sentir les craintes, peurs, haines de chacun. Il est de loin prétentieux par rapport à son statut. C'est juste un dresseur talentueux à qui il est arrivé des choses qu'il ne méritait pas.
Puis Pierre retourna faire la vaisselle accompagné de Rachid, qui voulais en savoir plus sur Michelangelo.
Rachid : Pourquoi, il est si mal ?
Pierre : Il est le champion de Venise et des choses qui ne lui ont pas plus ont été dites par la commission italienne, depuis il en quelque sorte en guerre avec eux.
Rachid : D'accord.
La nuit tomba vite sur le campement, tout le monde partit se coucher tôt ce soir là, sauf une personne.
??? : Feurisson ?
Michelangelo : Oui, toujours le même rêve. J'ai le mal du pays Feurisson. Mon arène me manque, le Colisée aussi, son grondement lors de ses matchs, les supporters hystériques. Quand il s'embrase à la victoire d'un dresseur; c'est … c'est magique. J'espère que les filles prennent bien soin d'elles. Demain nous seront dans un centre pokemon, je les appelleraient et je ferais revenir des vieux amis.
Puis nos deux amis retournèrent se coucher. La journée du lendemain se passa dans le calme absolu, aucune dispute entre Ondine et Sacha, ainsi qu'entre Moustillon et Michelangelo qui malgré le fait qu'ils aient enterrés la hache de guerre se faisaient des coups bas par moment. En milieu de journée, ils s'arrêtèrent dans un centre pokemon, Michelangelo appela chez lui et fit venir 2 nouveaux pokemons, Pierre est resté scotché huit plombes à l'écran en voyant les sœurs de Michelangelo.
Sacha : Des nouveaux pokemons ?
Michelangelo : Oui, ça fais longtemps qu'ils ne ce sont pas dégourdis les pattes si je puis dire.
Sacha : Qui sont-ils ?
Michelangelo : Les amis, montrez vous !
Deux pokemons firent alors leurs apparitions.
Sacha : Que nous dit le pokédex.
Pokédex : Pyrax; On dit que quand le ciel s'est obscurci à cause des cendres d'un volcan, le feu d'un Pyrax aurait remplacé le soleil. - Lugulabre; Il brûle en aspirant les âmes, et hypnotise ses ennemis en faisant osciller les flammes de ses bras.
Pierre : Des pokemons feu encore ?
Michelangelo : Oui. Pyrax s'est battu à mes côté quand je suis allé à Rome. Lugulabre est le tout dernier de la bande, c'est Darkraï qui l'a trouvé en train d'airer dans Venise alors qu'il n'était qu'un Funécire. La nuit tomba vite ce soir encore, Michelangelo sortit faire un tour dans les environs. Il vit alors Sacha passer par là lui aussi, Michelangelo le suivit donc discrètement. Ondine était seule, attendant apparemment Sacha.
Sacha : Tu as pus venir ?
Ondine : Oui, puisque je suis là. Tu voulais me dire quoi, ta voix tremblait tout à l'heure.
Sacha : Et bien … c'est que …. voilà …. Je …. Je … t'aime.
Ondine lui sauta alors dans les bras plus heureuse que jamais et l'embrassa de toutes ses forces.
Ondine : Je t'aime aussi.
Nos deux amis étaient très heureux, Michelangelo souriait et était très content pour eux. Ce dernier fut d'abord le premier à se lever le lendemain matin, puis Pierre arriva à son tour au réfectoire. Ces derniers discutaient lorsque l'infirmière Joël vint les interrompre pour donner une lettre à Michelangelo.
Pierre : C'est quoi ?
Michelangelo : Une lettre de la championne : Lilly Macnamara.
Pierre : Qu'est ce qu'elle dit ?
Michelangelo : Elle … elle a des soucis de santé et euh … elle veut que je … lui succède au rang de champion. Le match de succession à lieu Samedi … à Rome.
Pierre : Tu vas y aller ?
Michelangelo : C'est mon devoir, je me doit d'y être.
Pierre : Tu pars quand ?
Michelangelo : Aujourd'hui.
Pierre : Dis moi, cela ne te dérangerais pas que je t'accompagne ?
Michelangelo : Et tes amis, Violette ?
Pierre : Ils comprendront.
Michelangelo : Parles en avec eux avant.
Tout le monde réunis à la fin de matinée, Pierre discutait donc de son souhait aux autres, Sacha voulait lui aussi partir, Ondine aussi, Rachid et Iris suivant aussi le mouvement. Tout le petit monde fit donc le voyage pour Rome. Ils arrivèrent le Jeudi dans la capital italienne, la première destination de nos amis fut l'arène, du moins le lieu où aurait lieu le match. Michelangelo resta longuement sur le terrain à réfléchir, jusqu'à tard dans la nuit, seul, jusqu'à l'arrivée d'une invité de marque.
??? : Ainsi donc tu vas livrer ce match.
Michelangelo : En effet, ne pas me battre aurait été une insulte à ton égard Lilly. Je suis très heureux de pouvoir te ré-affronter.
Lilly : Moi aussi, c'est un honneur même. Promet moi de donner tout ce que tu as.
Michelangelo : C'est promis.

Épilogue :

Le Samedi soir arriva à grand pas. Le Colisée blindé de monde pour l'événement, des écrans géants étaient installés à l'extérieur pour les personnes n'ayant pas eu de places. Le stade s'embrasa à l'entrée des adversaires. Puis vint le match, très intense qui dura 4h30 et se soldat par la victoire difficile de Michelangelo.
??? : C'était une très jolie histoire tonton. C'est vraiment comme ça que ça s'est déroulé ?
??? : Mais bien sûr mon ange, j'étais présent.
??? : Sacha, prépare la petite s'il te plait; Pierre et les autres nous attendent.
Sacha : J'arrive Ondine. Aller Natalia, vas mettre tes chaussures.
Natalia : D'accord.
Puis la petite fille partit des genoux du jeune homme.
Ondine : Crois tu que c'est le bon jour pour lui parler de ça ?
Sacha : Elle a le droit de savoir que son père était un grand homme.
Ondine : Oui mais peut être pas le jour de ses obsèques.
Sacha : Raison de plus, à la mémoire de Michelangelo, qui est partit bien trop tôt, il a battu les plus grand et pourtant c'est une misérable maladie qui l'emporte.
Ondine : La dure loi de la vie Sacha.
Natalia : Sacha.
Sacha : Oui ?
Natalia : Un jour, je serais aussi puissante que mon papa.
Sacha : J'en suis certains.
Puis le couple accompagné de la petite blonde partit en direction de la basilique Saint Marc où se trouvait déjà beaucoup de monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mylene.net/village/profil.php?pseudo=HJG%20Mylenium
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [T]L'histoire d'une fée c'est ...   Mer 16 Mai - 12:46


La Fin Est Triste ... Sad

Mais Qu'es Ce Que J'aime \o/

Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [T]L'histoire d'une fée c'est ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[T]L'histoire d'une fée c'est ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» HISTOIRE DE LUMUMBA
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)
» la peinture hyper réaliste Histoire de l'Art
» Histoire de Rivombrosa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon en folie :: Pokemons :: Productions de Fan :: Fan fics-
Sauter vers: